logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/11/2016

L'Évangile selon Dédé

"L'Assassin qui rêvait d'une place au paradis"
Jonas JONASSON    Littérature contemporaine

 

81938bd928313337393636383331373739383334.jpg


Biographie :

Né en Suède en 1961, Jonas Jonasson, ancien journaliste
 
et consultant pour les médias, a rencontré
 
un succès phénoménal avec son premier roman,
 
"Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire"
 
publié dans une trentaine de pays.
 
Il est également l'auteur de" L'Analphabète qui savait compter" et de
 
"L'Assassin qui rêvait d'une place au paradis."

 

jonasson.JPG

 
 
L'Évangile selon Dédé
 
Après trente ans de prison, Johan Andersson,
 
alias Dédé le Meurtrier, est enfin libre.
 
Mais ses vieux démons le rattrapent vite : il s'associe à Per Persson,
 
réceptionniste sans le sou, et à Johanna Kjellander, pasteur défroqué,
 
pour monter une agence de châtiments corporels.
 
Des criminels ont besoin d'un homme de main ?
 
Dédé accourt ! Per et Johanna, eux, amassent les billets.
 
Alors, le jour où Dédé découvre la Bible et renonce à la violence,
 
ses deux acolytes décident de prendre les choses en main et
 
de le détourner du droit chemin...
 

9782258112704.JPG



Après son vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire,
 
son analphabète qui savait compter, c'est à un malfrat repenti que
 
Jonas Jonasson donne une seconde chance. Déjanté !
 
truculent , délirant à souhait ,douce folie romanesque
 
énigmatique aussi ,pas l'temps s'ennuyer à la lecture !

9782258097063.JPG

07/11/2016

cheese cake-luis Amstrong-chansons à cuisiner

cheese cake.jpg

le cheesecake adoré par louis Amstrong

un gateau au fromage.... en fait !

 

On sait toutes et tous que Louis Armstrong

était un trompettiste virtuose.

Ce que l'on ignore plus souvent,

c'est qu'il était aussi très amateur

de cuisine et de mets sucré.

D'ailleurs, il aimait tellement le cheesecake

qu'il a composé une chanson rien que pour lui.

Alors la prochaine fois qu'on veut être à fond

dans la préparation de notre cheesecake

avec une touche jazzy,

                               on sait ce qu'il nous reste à faire...!

 

la vraie recette au Philadelphia

clic : recette-originale-philadelphia.php

 

 

je ne suis pas bien portant ! Ouvrard

Paroles

 de géo kuger , musique vincent Scotto

Gaston-Ouvrard.jpg

interpréte :gaston Ouvrard  comique troupier né à Bergerac  décédé en 1981

 

 

Depuis que je suis sur la Terre
C'n'est pas rigolo, entre nous,
Je suis d'une santé précaire
Et je m'fais un mauvais sang fou
J'ai beau vouloir me remonter
Je souffre de tous les côtés

J'ai la rate qui s'dilate
J'ai le foie qui est pas droit
J'ai le ventre qui se rentre
J'ai le pylore qui s'colore
J'ai l'gésier anémié
L'estomac bien trop bas
Et les côtes bien trop hautes
J'ai les hanches qui s'démanchent
L'epigastre qui s'encastre
L'abdomen qui s'démène
J'ai le thorax qui s'désaxe
La poitrine qui s'débine
Les épaules qui se frôlent
J'ai les reins bien trop fins
Les boyaux bien trop gros
J'ai l'sternum qui s'dégomme
Et l'sacrum c'est tout comme
J'ai l'nombril tout en vrille
Et l'coccyx qui se dévisse

Ah mon dieu qu'c'est embêtant d'être toujours patraque
Ah mon dieu qu'c'est embêtant, je n'suis pas bien portant

Afin de guérir au plus vite
Un matin tout dernièrement
Je suis allé à la visite
Voir le major du régiment
« d'où souffrez-vous ? » qu'y m'a d'mandé
C'est bien simple que j'y ai répliqué

Et puis j'ai ajouté
Voyez-vous c'est pas tout
J'ai les g'noux qui sont mous
J'ai l'fémur qui est trop dur
J'ai les cuisses qui s'raidissent
Les guibolles qui flageollent
J'ai les ch'villes qui s'torpillent
Les rotules qui ondulent
Les tibias raplaplas
Les mollets trop épais
Les orteils pas pareils
J'ai le cœur en largeur
Les poumons tout en long
L'occiput qui chahute
J'ai les reins sous l'bassin
Et l'bassin qui est pas sain

Ah mon dieu qu'c'est embêtant d'être toujours patraque
Ah mon dieu qu'c'est embêtant, je n'suis pas bien portant

Avec une charmante demoiselle
Je vais me marier par amour
Mais un soir comme j'étais près d'elle
En train de lui faire la cour
Me voyant troublé elle me dit
« Qu'avez-vous ? » moi j'lui répondis

J'ai la rate qui s'dilate
J'ai le foie qui est pas droit
La luette trop fluette
L'oesophage qui surnage
Les gencives qui dérivent
J'ai l'palais qui est pas laid
Et les dents, c'est navrant
J'ai les p'tites qui s'irritent
Et les grosses qui s'déchaussent
Les canines s'ratatinent
Les molaires s'font la paire
Dans les yeux, c'est pas mieux
J'ai le droit qui est pas droit
Et le gauche qui est bien moche
J'ai les cils qui s'défilent
Les sourcils qui s'épilent
J'ai l'menton qui est trop long
Les artères trop pépères
J'ai le nez tout bouché
L'trou du cou qui se découd
Et du coup voyez-vous
J'suis gêné pour parler
C'est vexant car maintenant
J'suis sensé être arrêté

Ah mon dieu qu'c'est embêtant d'être toujours patraque
Ah mon dieu qu'c'est embêtant je n'suis pas bien portant
Ah mon dieu qu'c'est embêtant d'être toujours patraque
Ah mon dieu qu'c'est embêtant je n'suis pas bien portant

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique