logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/02/2018

parler pour ne rien dire:R Devos

  

devos.jpg

paroles officielles ♪ Parler pour ne rien dire ♪

Parler Pour Ne Rien Dire

Mesdames et messieurs... je vous signale tout de suite
que je vais Parler Pour Ne Rien Dire.

Oh! je sais!
Vous pensez:
"S'il n'a rien a dire... Il ferait mieux de se taire!"
Évidemment. Mais c'est trop facile! ...

Vous voudriez que je fasse comme ceux
qui n'ont rien a dire et qui le gardent pour eux?
Et bien, non! Mesdames et messieurs.
moi quand je n'ai rien a dire
je veux qu'on le sache!
Je veux en faire profiter les autres!
Et si vous mêmes, mesdames et messieurs,
vous n'avez rien a dire, 
eh bien, on en parle, on en discute!
Je ne suis pas ennemi du colloque.
Mais, me direz-vous, si on parle pour ne rien dire, 
de quoi allons nous parler?

Eh bien, de rien! ... De rien!
Car rien, ce n'est pas rien!
La preuve, c'est que l'on peut le soustraire ...

Exemple:
Rien moins rien = moins que rien!
Si l'on peut trouver moins que rien, 
c'est que rien vaut deja quelque chose!
On peut acheter quelque chose avec rien!

En le multipliant!
Une fois rien... C'est rien!
Deux fois rien... Ce n'est pas beaucoup!
Mais trois fois rien,. Pour trois fois rien,
on peut deja acheter
quelque chose... et pour pas cher!

Maintenant, si vous multipliez trois fois rien
par trois fois rien:
Rien multiplié par rien = Rien.
Trois multiplié par trois = neuf.
Cela fait: rien de neuf!
Oui... Ce n'est pas de la peine d'en parler!

Bon. Parlons d'autres choses! 
Parlons de la situation, tenez!
Sans préciser laquelle!

Si vous le permettez, je vais faire brièvement
l'historique de la situation Quelle qu'elle soit!
Il y a quelque mois, souvenez-vous, la situation, 
pour n'être pas pire que celle d'aujourd'hui. 
n'en était pas meilleur non plus!
Déja, nous allions vers la catastrophe
et nous le savions... 
Nous en étions conscients !

Car il ne faudrait pas croire que les responsables d'hier
étaient plus ignorants de la situation que ne le sont ceux
d'aujourd'hui!

Oui! la catastrophe, nous le pensions, était pour demain!
C'est-a dire qu'en fait elle devrait être pour aujourd'hui!

Si mes calculs sont justes!
Or, que voyons nous aujourd'hui?
Quelle est toujours pour demain!

Alors, je vous pose la question, mesdames et messieurs:
Est-ce en remettant toujours au lendemain la catastrophe
que nous pourrions faire le jour même que nous
l'éviteront?
D'ailleurs, je vous signale entre parenthèses que 
si le gouvernement actuel n'est pas capable
d'assurer la  catastrophe.
il est possible que l'opposition s'en empare!

30/01/2018

personnes agées ,ou allons nous?

 

 

Soutien à toutes celles et tous ceux qui au quotidien

dans les établissements publics et spécialisés soignent

accompagnent les personnes agées , grand dépendantes

et en fin de vie ,personnes agées que nous sommes tous ... un jour !

Alors la question des moyens humains en nombre

et qualifiés se pose cruellement  , sachant que le cout financier 

doit étre marqué du sceau de la Solidarité !

 

 

25/01/2018

maurice Fanon :l'acacia et autres chansons

 

 

chansonblonde.jpg

C'est peut-être à coup de châtaigne qu'on devient marron 
C'est peut-être à coup de bonbaine qu'on devient neutron 
C'est peut-être à coup de canon qu'on se fait un bâton de maréchal 
Une veuve joyeuse, une gueule cassée deux étoiles 
C'est peut-être en débitant du saucisson

qu'on fait fortune dans la chanson 
Faudra que j'essaye avec Fanon... 
C'est peut-être à petits coups de blanc qu'on devient poivrot 
C'est peut-être à petits coup de dents qu'on devient salaud 
C'est peut-être à coup de métro qu'on se fait une gueule de parigot 
Qui ne pense plus qu'à sa voiture à son frigo 
C'est peut-être en montrant le fond de son pantalon 
Qu'on fait son trou dans la chanson 
Faudra que j'essaye avec Fanon... 

C'est peut-être par la calotte qu'on devient païen 
C'est peut-être par la culotte qu'on devient putain 
C'est peut-être par le calot qu'on devient crétin 
par le culot qu'on devient quelqu'un 
Qui ne fait rien de ses deux mains 

C'est peut-être en chantant mon cul sur la commode 
Qu'on se fait une chanson à la mode 
Faudra que j'essaye avec Fanon... 

C'est peut-être au chapeau qu'on voit l'homme d'affaires 
C'est peut-être aux affaires qu'on voit le gangster 
C'est peut-être à coup d'oseille qu'on se fait sa place au soleil 
A coup de baise-main qu'on se fait un lit à baldaquin 
C'est peut-être en marchant sur les mains des copains 
Qu'on se fait un nom dans la chanson 
Faudra que j'essaye avec Fanon... 

C'est peut-être en forgeant qu'on devient forgeron 
C'est peut-être en ahanant qu'on devient bûcheron 
C'est peut-être en bourlinguant qu'on devient matelot 
A coup de faucille qu'on devient marteau, 
A coup de marteau qu'on fait le gros dos 
C'est peut-être à coup de chansons sans concession 
Qu'on fait sa petite révolution chez les rois loups de la chanson 
C'est peut-être à cause d'une chanson 
Qu'en une nuit comme des champignons 
Poussent les amis qui font la rime à mes chansons

 clic : Maurice_Fanon

 Maurice Fanon naît à Auneau en 1929.

Son père est commerçant et sa mère directrice d'école.

Son grand-père maternel, Octave Violette, dit « Octave le rouge »,

lui transmet sa passion de la nature, des livres et de

la Commune de Paris.

Il est élève au lycée Marceau à Chartres, puis étudiant

en philosophie et en anglais  à l'université de Rennes.

Il est ensuite professeur d'anglais, notamment

à Vitry-sur-Seine puis au lycée Buffon.Paris

  clic : textes.maurice FANONhtml

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique