logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/01/2017

Dimanche... à Orly : G Bécaud

air-france-boeing.jpg

 

Dimanche à Orly


 

aller à Orly s'balader le dimanche,

une sortie pour réver

comme certains le faisaient en famille

dans ces années 50-60 ou les voyages

n'étaient pas encore démocratisés,

regarder ces grands oiseaux s'envoler ou se poser ...

 

Une chanson de 1963 , sur  des paroles de Pierre Delanoë.

Le ton est  chez Bécaud  joyeux ,  rythmé, jazzy,

le chanteur Gilbert , sa cravate à pôis ouais !

est  emballé par Orly !

 ....on le nomme Mr cent mille volts ,c'était quelque chose sur scéne !

Un refrain qui est utopique ,idyllique ; les choristes chantent  des “ouh ouh”,

comme les sirènes ,les vahinées , les gens des iles ensoleillées .

Un avant-goût de voyage...du rêve,promesses de plages de soleil

L’aéroport  c'est  parfois des  départs heureux !

 

"Je m’en vais l’dimanche à Orly.

Sur l’aéroport, on voit s’envoler

Des avions pour tous les pays.

Pour l’après-midi... J’ai de quoi rêver"

 

orly.jpg

 C'est en septembre ! à paris ou ailleurs !

 

Bon dimanche  d'Orly !

14/01/2017

Samedi à Orly ... J Brel

tarmac-orly.jpg

c'est samedi, un petit tour à Orly...!

Une chanson de 1977, écrite,

composée et interprétée par J Brel .

Ecrite pour son dernier album Les Marquises,

elle parle de la séparation d’un couple à l’aéroport.

Lui prend l’avion, la femme reste sur le quai .

C’est aussi l’histoire du narrateur témoin de la scène

  qui devient commenteur....:

son regard s’est fixé sur ceux-là.

"Ils sont plus de deux mille et je ne vois qu’eux deux".

"Je crois qu’ils sont en train De ne rien se promettre".

 Les hall de gare sont  lieux réputés pour ses scènes de séparation.

 troublantes et déchirantes tristes , violentes, même parfois .

Un vocabulaire très imagé est utilisé ,décrivant ce couple

entrain de se déchirer et se redéchirer.

Puis il est comme happé par l’escalier tandis qu’elle est dévorée par la foule.

 

"Et puis en reculant

Comme la mer se retire

Il consomme l’adieu

Il bave quelques mots

Agite une vague main

Et brusquement il fuit

Fuit sans se retourner

Et puis il disparaît

Bouffé par l’escalier"

 

Orly des paroles justes ,  une musique aux accents d’orchestre exalté

après un début dénudé rythmé par 2 notes ,avant des  cuivres conquérants

Ce refrain, qui  renvoie  à la chanson de Gilbert Bécaud,

"Dimanche à Orly" ...ce sera pour demain .

des adieus à Orly le dimanche   avec ou sans Bécaud"

c'est assez tristounet !

 alors  plus optimiste , plus  joyeux ...les prénoms de Paris :

 

 

13/01/2017

London by "Greenway-voie verte"

 

lond1.jpg

 Pas besoin d’exploit olympique pour rejoindre

l’ébouriffante capitale britannique.

vélo 4.jpg

Les pistes du réseau cyclable national empruntées par ce tronçon,

traversent facilement un environnement urbanisé

mais astucieusement relié par des parcs.

image.jpg

L’arrivée à Londres se fait ainsi par la « Wandle Way »,

ce parc linéaire qui suit la rivière Wandle.

  clic :https://www.avenuevertelondonparis.com/

 

ave vert london.jpg

Au cours des dernières années, la ville de Londres

a fait de considérables efforts  pour améliorer son réseau cyclable.

De nombreuses pistes ont été ajoutées et le service de vélo

en libre-service 'Santander Cycles' a été mis en place.

Lorsque toutes les précautions de sécurité sont respectées,

le vélo est un moyen exceptionnel de profiter de la ville.

clic : londres-a-velo

tha.jpg

clic : the-greater-london-par voie verte

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique