logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/01/2010

la Berce du Caucase

Ne nous laissons pas endormir par la Berce du caucase

Cette plante invasive espèce végétale dangereuse fait maintenant l'objet de campagnes d'éradication

en Suisse Belgique Canada et france .Elle colonise des milieux humides portuaires friches industrielles ect ...

prédatrice d'autres espéces autour d'elle ,  elle gagne du terrain ..... il y avait déjà la jussie ,la renouée le robinier la lentille d'eau ....!

Chez nous en normandie dans le territoire de la Communauté de communes de HONFLEUR  calvados 6000 plants ont été recensés

du jardin de particulier  à des champs entiers . Il est nécessaire d'empécher les plants de s'épanouir de fleurir et

de faire graines sachant que chaque pied peut supporter 10 000 graines qui vont se disséminer !

La seule méthode serait d'extraire la racine entière profonde ,cela prend du temps et n'est pas sans risques,se protéger yeux peau

car Il est signalé des cas de brulures .

heracleum-mantegazzianum-14096.jpg

 


Lire la suite

29/12/2009

Il y'a 10 ans... un coup d'tabac !

Deux tempêtes exceptionnelles ont traversé la France entre le 26 et le 28 décembre 1999.

 

En Normandie (sud Manche Calvados Orne Eure Seine M° il y'aura des dégats considérables

certains n'hésitaient pas à dire que c'était la Tempète du Siècle !

 

mais temp.jpg

 

1 - L'ouragan du dimanche 26 décembre. Des vents d'une violence exceptionnelle ont accompagné la très profonde dépression (960 hPa à 7 h 00 aux environs de Rouen) qui a traversé de part en part et très rapidement le nord du pays dimanche matin 26 décembre 1999. La trajectoire de cette dépression suit d’ouest en est une ligne approximative le long du 49e parallèle. Cette dépression qui touche le Finistère le 26 décembre vers 2 h locales se situe sur Strasbourg aux environs de 11 h, elle s'est donc déplacée à environ 100 km/h.

 

 

st pierre.jpg

ici St Pierre /dives 14 fortement touchée !

La zone de vents les plus violents ont balayé une bande d’une largueur de 150 km environ à proximité immédiate de la dépression, tout le long de cette trajectoire, côté sud, sur un axe pointe de Bretagne — sud de la Normandie — Île-de-France — Champagne-Ardenne — Lorraine — Alsace puis Allemagne.

Outre les vents exceptionnellement fort mesurés dans l'intérieur des terres, cet ouragan est exceptionnel par le creusement de la dépression qui s'est accentué sur terre, en raison probablement d'une interaction forte avec les courants jets d'altitude qui étaient proches de 400 km/h à 9000 m d'altitude.

 

Beaujolais-1.jpg

la forét comme celle d'Ecouves 61 et les vergers pommiers poiriers à mantilly par exemple vont payer un large tribut !

Quelques valeurs de rafales de vents mesurées :

Ploumanach : 148 km/h

Lann Bihoué : 162 km/h

Rennes : 126 km/h

Nantes : 126 km/h

Alençon : 166 km/h

Rouen : 140 km/h

Chartres : 144 km/h

Paris/Montsouris : 169 km/h

Toussus-le-Noble : 180 km/h

Orly : 173 km/h

Troyes : 148 km/h

Dijon : 126 km/h

Metz : 155 km/h

Nancy : 144 km/h

Colmar : 165 km/h

Strasbourg : 144 km/h

 

 

st val tempè.jpg

le vent et l'eau bien sur ici à St valéry en caux 76

 

à Bayeux l'Aure a débordé ,après Isigny Trévières la crue inonde la rue des teinturiers vers le pont St Jean

à l'Hopital construit sur la rivière l'eau a envahi les sous-sols menaçant systèmes informatiques ,laboratoire et

installations électriques au risque de stopper les matériels d'assistance aux patients ....

la Solidarité et le Professionalisme des Employés a réussi à gérer ce  moment à risques .

j'en profite pour souhaiter de bons voeux santé bonheurs familiaux à tous les Hospitaliers

Soignants qui vont étre de Service de garde d'Astreinte pendant les fétes de nouvel-an

comme d'autres l'étaient à Noél !   Bonne Année !

 

le 2 éme ouragan dans  la nuit du lundi 27 décembre au mardi 28 décembre 1999 traversera

la France d'Ouest en est balayant une large zone plus au sud de la 1ére,avec les victimes et les dégats importants .

SO Gironde Landes Limousin Bourgogne Vosges Auvergne Alpes nd Jura ect....

08/12/2009

Mrs Mmes les Présidents ! Copenhague

SOMMET de Copenhague

ultimatum climatique

Monsieur le Président,

Au mois de décembre de cette année se tiendra à Copenhague le Sommet de l’ONU sur le climat. Confrontés au péril climatique, les dirigeants du monde entier devront parvenir à surmonter leurs divergences d’intérêts de court terme pour se rassembler autour d’un projet politique mondial fondé sur un constat scientifique objectif et ainsi donner une suite au protocole de Kyoto qui soit à la hauteur des enjeux que nous allons devoir tous ensemble affronter dans les décennies à venir. Le résultat de cette conférence dessinera l’avenir climatique de l’humanité. Or comme le rappelait il y a un an le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon, « nous sommes au bord d’une catastrophe si nous n’agissons pas ».

Acteurs reconnus de la protection de l’environnement, des droits humains et de la solidarité internationale, conscients des responsabilités qui sont les nôtres, nous avons décidé pour la première fois de parler d’une seule voix pour vous exprimer publiquement notre préoccupation et vous appeler à agir avec ambition et détermination lors de la Conférence de Copenhague. Au regard de l’ultimatum climatique auquel l’humanité est confrontée aujourd’hui, Monsieur le Président, vous aurez rendez-vous avec l’Histoire en décembre 2009.

Le réchauffement du système climatique est sans équivoque. L’activité humaine en est la cause. Ses impacts se font déjà ressentir en différents points du globe, notamment par la multiplication des catastrophes climatiques. Si nous n’agissons pas maintenant, ils seront sans aucun doute encore plus dévastateurs. C’est le constat sans appel de 2 500 scientifiques du monde entier qui ont reçu collectivement le Prix Nobel de la Paix en 2007 pour leurs travaux sur le phénomène des changements climatiques. Depuis, de nouveaux éléments scientifiques montrent, chaque jour, que le climat se dérègle au-delà des prévisions les plus pessimistes, avec des conséquences bien plus précoces que prévues et d’ores et déjà visibles.

S’il est encore difficile d’évaluer avec précision l’amplitude des impacts, le danger est en revanche déjà certain. Ecosystèmes ravagés, variabilité climatique extrême, hausse du niveau des océans… : les premières victimes de ces catastrophes en chaîne sont les populations déjà vulnérables en Afrique subsaharienne, en Asie centrale, du Sud Est ou dans de nombreux pays insulaires. La sécurité alimentaire, l’accès à l’eau ou à la terre sont gravement menacés et des centaines de millions de personnes risquent d’être poussées à l’exode, grossissant les rangs de ceux que l’on nomme les « réfugiés climatiques ». Dans un monde de crises, nous craignons que la guerre, l’autoritarisme, les inégalités, la misère  et la souffrance humaine prennent encore un peu plus le pas sur la paix, la dignité humaine et la démocratie.

L’urgence climatique nous commande donc d’agir à la hauteur des périls qui sont devant nous. Nous maîtrisons déjà la plupart des technologies nécessaires pour relever le défi d’un mode de développement qui intègrerait à sa juste mesure l’impératif climatique. De plus, cette rupture avec un modèle de développement hérité d’un passé révolu recèle des opportunités d’économies, d’emplois et d’innovations considérables. Encore faut-il que nous prenions la décision politique de le faire.

Tout d’abord, il faut impérativement parvenir à stopper la croissance des émissions mondiales de gaz à effet de serre d’ici à 2015 avant de les faire décroitre. C’est la seule voie pour limiter le réchauffement des températures bien en-dessous de 2°C, seuil au-delà duquel la capacité à s’adapter de nos sociétés et des écosystèmes est menacée. Pour ce faire, Les pays industrialisés, dont la France, doivent s’engager collectivement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40% d’ici à 2020 par rapport à 1990.

Mais cela ne sera pas suffisant. Les pays en développement doivent, eux aussi, mettre en place les politiques industrielles, énergétiques et agricoles qui limiteront la croissance de leurs émissions avant de les réduire, sans compromettre leur légitime aspiration au développement économique et social. L’accord de Copenhague devra permettre à ces pays d’évoluer vers des modèles sobres en carbone. Il devra aussi leur permettre de s’adapter aux conséquences inévitables du changement climatique.

Pour nombre d’entre eux, en particulier les plus vulnérables, ces actions ne pourront se faire sans le soutien financier et technique des pays industrialisés. Les besoins d’ici à 2020 sont évalués à plus de 100 milliards d’euros par an. C’est moins de 10% des dépenses militaires mondiales.

Responsables de la majorité des émissions de gaz à effet de serre aujourd’hui dans l’atmosphère, munis de capacités d’action plus fortes, les pays industrialisés portent la responsabilité morale, légale et économique de mener le combat contre le dérèglement du climat. Monsieur le Président, vous vous devez de prendre la tête de ce combat qui est sans aucun doute l’enjeu de ce siècle. Notre avenir commun dépendra dans deux cents jours des choix politiques qui seront faits.

glob.jpeg

 

La décennie 2000-2009 devrait être "la plus chaude jamais enregistrée" depuis les premiers relevés instrumentaux réalisés en 1850, a annoncé mardi à Copenhague l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

"La décennie 2000-2009 sera très probablement la plus chaude jamais enregistrée", a déclaré Michel Jarraud, secrétaire général de l'OMM, lors d'un point de presse en marge de la conférence climat (7-18 décembre) visant à trouver un accord mondial pour enrayer le réchauffement.

Pour l'année 2009, les données provisoires indiquent qu'elle devrait se classer au 5e rang des années les plus chaudes en termes de température moyenne à la surface de la Terre, a-t-il ajouté, précisant que les résultats définitifs seraient annoncés en mars 2010. Interrogé sur ses prévisions pour les années à venir, M. Jarraud s'est refusé à tout pronostic année par année.
copenhague.jpg


 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique