logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/02/2017

en haut de l'affiche ! Aznavour la Bohème

 

2016-12-26-pds-2.jpg

 

A dix huit ans j'ai quitté ma province

Bien décidé à empoigner la vie

Le coeur léger et le bagage mince

J'étais certain de conquérir Paris

 .....................................

 

  • Auteurs: Plante  Compositeurs: Aznavour - Musicales Djanik

 La Bohème

 Je vous parle d'un temps
Que les moins de vingt ans
Ne peuvent pas connaître
Montmartre en ce temps-là
Accrochait ses lilas
Jusque sous nos fenêtres
Et si l'humble garni
Qui nous servait de nid
Ne payait pas de mine
C’est là qu'on s'est connu
Moi qui criais famine
Et toi qui posais nue
La bohème, la bohème
Ça voulait dire
On est heureux
La bohème, la bohème
Nous ne mangions qu'un jour sur deux.

Dans les cafés voisins
Nous étions quelques-uns
Qui attendions la gloire
Et bien que miséreux
Avec le ventre creux
Nous ne cessions d'y croire
Et quand quelques bistrots
Contre un bon repas chaud
Nous prenaient une toile
Nous récitions des vers
Groupés autour du poêle
En oubliant l'hiver
La bohème, la bohème
Ça voulait dire
Tu es jolie
La bohème, la bohème
Et nous avions tous du génie.


Souvent il m'arrivait
Devant mon chevalet
De passer des nuits blanches
Retouchant le dessin
De la ligne d'un sein
Du galbe d'une hanche
Et ce n'est qu'au matin
Qu'on s'asseyait enfin
Devant un café crème
Épuisés mais ravis
Fallait-il que l'on s'aime
Et qu'on aime la vie
La bohème, la bohème
Ça voulait dire
On a vingt ans
La bohème, la bohème
Et nous vivions de l'air du temps.

la-boheme-canta-charles-aznavour-1221160403502837-8-thumbnail-4.jpg



Quand au hasard des jours
Je m'en vais faire un tour
A mon ancienne adresse
Je ne reconnais plus
Ni les murs ni les rues
Qui ont vu ma jeunesse
En haut d'un escalier
Je cherche l'atelier
Dont plus rien ne subsiste
Dans son nouveau décor
Montmartre semble triste
Et les lilas sont morts
La bohème, la bohème
On était jeunes
On était fous
La bohème, la bohème
Ça ne veut plus rien dire du tout.

 

 

azna.jpg

 

" Mon père Mischa Aznavourian et ma mère Knar Baghdassarian

apatrides arméniens  de passage en France, attendaient un visa pour les USA

avec une enfant en bas âge, ma sœur Aida née en Grèce durant ce périple.

Tout ce petit monde n'aurait put imaginé qu'il s'installerait pour toujours ici.

Ma naissance un 22 mai 1924 dans un hôpital du 5ème arrt :

rue d'Assas  devait changer le cours de nos vies............"

 

Découvrir charles Aznavour artiste lyrique majeur

et comédien de talent  ,d'origine arménienne

ambassadeur dans le monde   de la langue française

clic : http://www.charlesaznavour.com/

 

21/02/2017

le long des rues de Paris avec Mouloudji

 Rues De Paris     Marcel Mouloudji

alma.jpg

pont de l'alma avec le zouave qui veille au grain

 

 
 
Refrain:
Les rues de Paris
Chantent des chansons
Qui font trois pt´ts tours
Et puis qui s´en vont.
Elles chantent les filles
Qui aiment les garçons
Le soleil, la lune, l´amour, les saisons.
Les rues de Paris
Chantent des chansons
Qui font trois pt´ts tours
Et puis qui s´en vont.

 



Dans la rue des vertus
C´est là qu´il l´a connue
Aux Jardin des Tuileries
Tous deux se sont souris,
Près du pont de l´Alma
Il l´a prise par le bras,
Sur les quais de la Seine
Il lui a dit: «Je t´aime».
Ils étaient serrés
sous la nuit,
Et de si doux
c´est si joli.
 

 

Jardin-des-Tuileries-en-automne-850x540-C-Thinkstock.jpg

                                          les tuileries , jardins fleuris

Refrain

Mais on sait pas pourquoi
Un jour il lui a dit qu´elle ne lui plaisait plus
Que c´était fini.
Le Jardin des Tuileries est bien triste sans lui
Et les quais de la Seine sont plus gais quand on s´aime.
Dans la froide rue des vertus
Le bel amour a disparu.
 
 

Marcel Mouloudji naît en 1922 à Paris, d'un père maçon et

Son père, Saïd Mouloudji est né en 1896 en Algérie française
 
dans le village  kabyle de Leflaye   et sa mère, aide-ménagère
 
Eugénie Roux est une bretonne née à Paris en 1901.

La famille connaît de graves problèmes :

alors que Marcel n'a que dix ans, sa mère est internée

pour désordre mental et son père, analphabète, logé

dans une chambre de bonne, a du mal à élever ses 2 fils ......

 

marcel Mouloudji  un artiste ,chanteur et comédien

auteur du comme un ptit coquelicot Mmes  /  à découvrir:

hqdefault.jpg

Durant son adolescence, Marcel s'inscrit avec son frère dans

un mouvement de jeunesse de gauche,  les Faucons rouges,

proche de la SFIO, animé par des éducateurs

issus de différents courants du monde ouvrier.

En 1935, il fait la connaissance de Sylvain Itkine,

metteur en scène  membre du Groupe Octobre,

organisation affiliée à la Fédération des théâtres ouvriers de France.

Marcel Maillot, directeur d'une colonie de vacances

du Syndicat du livre,  le pousse à chanter avec son frère.

Il est bientôt remarqué par Jean-Louis Barrault,

qui cherche un enfant pour un spectacle.

Durant cette période, Marcel est ainsi hébergé par JL Barrault,

qui l'introduit dans le milieu artistique de Paris.

Il y participe à la vie artistique associée au Front populaire en 1936.

 
 

 

 
 
 
 

18/02/2017

petit lapin Paris st Germain des près: henri Salvador

 

 

henrisalvador1.jpg

 une longue et riche carrière d'artiste chanteur , amuseur ,

poéte , musicien jazzman ,débutée dans les années 30 , à Paris

un des rares à avoir cotoyé ray Ventura , avec Distel

Henri Salvador est natif de Guyane , à Cayenne dépt français 

                                        clic : Henri_Salvador

 

texte d'une chanson joyeuse et amusante 
mais si on écoute bien !
Petit lapin ne vient pas à Paris
Petit lapin reste dans ta prairie
(pourquoi ?)
Va t'amuser avec tous tes copains
En plus de ça tu es végétarien
Paris vois-tu ça n'est pas fait pour toi
(Oh !)
Ce n'est que rues que bitume et que toits
Cent mille chauffards y circulent sans arrêt
Et pourraient bien t’écraser
(Ah ! ben ça alors !)

Petit lapin ne vient pas à Paris
Y a trop de monde et puis y a trop de bruit
Le téléphone y résonne sans arrêt
Et t'en aurais les oreilles cassées
Ici en plus pour gagner sa salade
Faut travailler à s'en rendre malade
Et une fois que tu l'as bien gagnée
On vient t'en prendre la moitié

 

73880363.jpg


(c'est le destin !)

Petit lapin ne vient pas à Paris
Les gens ici ne sont pas tous gentils
Comme ils ne pensent qu'à s'entre-dévorer
Tu risquerais de finir en civet
(Qu'est-ce que c'est ?)
Toute l'année toi tu es en vacances
(Oh ! oui)
Tu te promènes et en plus le dimanche
Là où tu manges avec tous tes amis
C'est pas le coup de fusil !

Petit lapin ne vient pas à Paris
Ecoute-moi moi qui suis ton ami
Reste où tu es car entre-nous crois-moi
Le plus heureux mais c'est toi
Reste où tu es car entre-nous crois-moi
Le plus heureux oui c'est toi

( Merci Henri ! )
 
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique