logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/09/2012

les Marquises ......Brel

 C'est dans cette ile que le grand jacques Brel est venu finir sa vie

 

405px-Tombe_Jacques_Brel_Atuona.jpg

il y repose à Atuona


clic / Jacques_Brel


 

 

 

                                                     jacques Brel



 

Les îles Marquises (de l'espagnol Marquesas) forment un des cinq archipels

de la Polynésie française.

Elles furent nommées ainsi par l'Espagnol Álvaro de Mendaña de Neira

qui les approcha en 1595.

Il leur donna ce nom en l'honneur de son protecteur García Hurtado de Mendoza,

marquis de Cañete, qui était également vice-roi du Pérou.

Mendaña a d'abord visité Fatu Hiva puis Tahuata avant de rejoindre les îles Salomon.

 

CLIC /  Îles_Marquises

 

754px-Paul_Gauguin_106.jpg

paul gauguin "les chevaux sur la plage "

Gauguin y était venu aussi par recherche d'idéal

et y repose aussi à Atuona !

 

398px-Tombe_Paul_Gauguin_Atuona.jpg


clic / Paul_Gauguin

21/08/2012

I Muvrini aux traversées Tatihou

beaucoup de bons groupes et artistes dans le Val de Saire

pour ce Festival des musiques du large

i_muvrini_torra_img_4135.jpg

ils étaient à l' Ile Tatihou dimanche

D'une île à l'autre....de l'ile de beauté à notre perle  du Cotentin

Corsica


IMAGINA_CD.jpg

le nouvel album 2012

I'Muvrini - Corse


Depuis près de trente ans, les musiciens d’I Muvrini

sont les ambassadeurs de la culture et de la langue corses.

La puissance évocatrice de leur chant et de leur musique,

l’universalité des thèmes abordés

dans leurs chansons leur confère un statut à part dans

le paysage musical français.

Ils mélangent à l’infini les styles et les voix du monde et renouvellent

la polyphonie traditionnelle corse avec une énergie mêlée

de sons électriques et acoustiques.

Avec des mots en partage qui résonnent comme une leçon de fraternité,

ils nous invitent sans conteste à une belle fête, un hymne à la joie, Gioia !

Concert en partenariat avec Summerlied, festival des musiques, des chants

et contes d'Alsace et d'ailleurs

CLIC / I'Muvrini

Imaginà

 

_th.houyel-tatihou_2011-441_765x570.jpg

TATIHOU ?   en face St Vaast la hougue

On y va à pied en traversant l'estran ,les parcs ostréicoles

à marée basse , les bottes en option !

festival-traversees-tatihou.asp

17/08/2012

la neire maove a 20 ans -Carteret

 

Sous-voile_54.jpg

 

CLIC : Neire_Mâove

 

 

 

la fête de la Neire Maôve   c'était à Carteret début aout !
 

   On y a célébré les 20 ans du vieux gréement de Carteret, la Neîre Maôve,

"mouette noire  " en patouais d'cheu nous

Le bateau traditionnel de la Côte des Isles   a reçu des vieux gréements

les « copains d’abord »


Le dimanche , embarquement du public à bord et virée en mer 

avant de retourner à quai

l’après-midi pour profiter de la fête, des produits du terroir,

du village normand et des copains des îles anglo-normandes

débarqués eux aussi.

Le tout, avant de partager concerts, parade des bateaux dans le port

sous un feu d’artifices spécial. Le bouquet quoi !


Superbe chanson de Daniel Bourdelès / Groupe Magène - "Veillie normaunde", CD 2007.

La Neire Mâove grile ilo liement
D'aveu ses veiles oû couop du vent.
Ol est reide fyirte dauns l's écllipaées
Touos nouos, j'admirouns à la veî.

Et la Neire Mâove
Ol a prins s'n évo
Dauns la flleu de brôe
Qui nous balie les joes

Promais que le vent seit byin allaunt,
Cha cllaque du tape-tchu oû tâle-vent.
Sitôt que no passe le naez de Carteret,
Jèrri daunche oû bouot du biâopraé.

Ch'est pus le temps que les saisounyis
S' n allaient en bistchène à Jèrri 
Pouor défoui les caumps de pouneterres ?
Reide ernaés, ma de mé, qui minsère !

Le graund métyi, cha remounte à louen.
Sus le pont qui relise, ya pus de cllos-pouengs,
Ya pus mais de cllaés à maraundaer,
Ryin que des horsins qui vyinnent rêvaer.

Emposaez doun le vent d'écapaer!
Que ses teiles seient tréjous byin croulevaées!
Bllaunches coume les âles des mâoves, et neires
Coume les revénaunts des vuules histouères.  

Traduction normand / français :

La Neire Mâove glisse là-bas, majestueusement,
Avec ses voiles gonflées de vent.
Elle est très fière dans les embruns.
Nous tous, on la regarde avec admiration.

Refrain :
Et la Neire Mâove,
Elle prend son envol
Dans la fleur d'écume
Qui nous mouille les joues

Quand le vent est bon,
Ca claque du tape-cul au taille-vent*.
Dès que l'on franchit le nez de Carterêt,
Jersey danse au bout du beaupré.

Il est révolu le temps où les saisonniers
Partaient en bisquine à Jersey
Pour y arracher les pommes de terre.
Mal de reins, mal de mer, quelle misère !

Le grand métier, ça remonte à loin.
Sur le pont qui brille, il n'y a plus de tourteaux,
Il n'y a plus de casiers à mettre à l'eau,
Rien que des promeneurs qui viennent rêver.

Empêchez donc le vent de s'échapper,
Que ses toiles soient toujours bien jouflues,
Blanches comme les ailes des mouettes, et noires
Comme les revenants des vieilles histoires.

* tape-cul : mât arrière, taille-vent : mât avant


Clic :Naere moeve adherer.html

ouos, j'admirouns à la veî    et boun vent !


 

 


 Les polonais de Sasiezki ont chanté en l'honneur de la goélette

aux traversées Tatihou 2012

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique