logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/03/2016

Village fantome Pirou 50


  Selon nos confères de Normandie Actu, celui qui a réalisé

la vidéo à l'aide d'un drone , se nommerait Thibault B.....

 un trentenaire originaire de Coutances.

Il aurait eut l’idée de filmer le “village fantôme”

car il a passé son enfance dans ce département. 

Les images aériennes sont accompagnées de ce texte:

"au coeur du Cotentin, surplombant la mer,

un étrange et intriguant paysage décontenance le promeneur.

Juste derrière la place du marché d'une petite

et tranquille station balnéaire,

des dizaines de villas à la construction avortée,

posées à même le sable, parsèment un espace

qu'on imaginerait facilement paradisiaque.

Les graffeurs et artistes en ont fait leur support,

donnant sa vie à un lieu qui n'en a pas eu."

 

paradoxal quand mème que de tels projets puissent exister

avant de capoter , sans raccordements  une vraie gabegie

alors que certains n'ont pas ou loger !

 

 

 

 clic : manche-une-video-de-pirou-le-village-fantome-

fascine-les-medias-et-les-internautes-929741.html

03/03/2016

ça eut payé ! fernand Raynaud

 

 
 medium_100_2629-1.JPG
 
 
 
fernand-raynaud.jpg
 j'suis un pauvre paysan !  ça eut payé , ça ne paye plus !
 

 Faut dire qu'avec cette politique agricole  commune "PAC"

le monde agricole a bien changé depuis les années 50

dans une Europe ou les inégalités d'un pays à l'autre

sont flagrantes ,tirant tout le monde vers le bas :

couts de production ,salaires ,normes  ect

les grands groupes financiers et industriels ,intermédiaires

transformation , transport et distribution

qui font leur beurre au passage !

la mise sous tutelle et sous perfusion depuis longtemps

des agriculteurs producteurs souvent  endettés ,

ce développement intensif au mépris

de l'environnement parfois ,   tout a bien changé  ,

certains devenus exsangues et dépendants ,

 réclament toujours plus  alors que les voisins européens

développent des usines , à lait , à viande

appartenant à de grands groupes de la finance ;

en nord Europe ; des fermes  de + de 1000 vaches écornées,

sur des sols en béton , conditionnées ,qui ne voient pas le jour ,

des salariés robots assez mal payés  ! y'a vraiment du souci a s'faire

pour éleveurs ,paysans comme pour les consommateurs .

Quelle société ? , que mangerons nous demain ?

que deviendrons la nature et l'art de vivre , notre culture ?

Heureusement peut étre une tendance s'amorce ,

une production bio , agriculture raisonnée ,

circuits courts , vente directe , semble émerger

chez un encore trop petit nombre , mais ça passe par les acheteurs  ,

la clé de la crise actuelle est + qu'européenne dans le contexte

d'une  mondialisation quelque peu "irrationnelle" !

 

clic : Fernand_Raynaud

 medium_100_2628-1.JPG

Il y'a quelques années ,  ce jour là ,

à BAYEUX , invité de la Municipalité

Vanluc l'artiste d'Arromanches et  ses vaches

avaient envahi le champ herbu devant de la cathédrale .

 

 

02/03/2016

odeurs saveurs d'enfance !

 

P1010031.JPG

                               vaches sous le pommier , bocage du calvados F Quéré

 

L'odeur de mon pays ,le Cotentin ,  était dans une pomme ...


comme celles que l'on chapardait sur le chemin de l'école ,


les fraises sauvages , sur le talus ou les mures ,noisettes ,noix gaules


des jeudi  ; et les carottes grignotées crues au jardin ....!

Voilà que m'arrivent de la maison ,à la  ferme , des effluves chaudes ,


les vapeurs de cuisine qui s'échappent de la marmite me reviennent ,


dans la cheminée  le feu crépite et le bois fume ....

je m'souviens odeurs , saveurs , émotions ...l'eau à la bouche


peut étre le pot au feu , l'odeur de chou , le bouquet garni


légumes du  jardin navets ,carottes ...


et l'os à moelle , ah l'os à moelle si convoité !

La grand mère , la vieille tante qui tisonnent ,entretiennent le foyer ardent ,

vapeurs de soupe aux légumes ou l'on taillerait le biscuit ,

soupe à la graisse de boeuf et les yeux sur le bouillon

qui nous regarderaient, soupe à l'oignon au gout brulé si particulier .

Comment oublier la poule au blanc des dimanches ,

les pieds de cochon mitonnés ,


mijotés et demain réchauffés ...on suçait les osselets gélatineux

gluants onctueux  , puis on léchait doigts et babines  !

ou encore l'odeur du sang frais du porc dans le seau ,

que grand père vient d'égorger et qui finira  en boudin noir sur le gril... hum !

Le gout des harengs saurs , sur un bout de bois ,enfilés par la téte

fumés , pendus auprés du jambon jaunissant dans l'àtre .

 

EXPO QUERE 2015.jpg

Expo françois Quéré   St Vigor le Gd 14


Aussi la galette de sarrazin réchauffée sur la poéle ,

  et surtout l'incontournable  moque de cidre nouveau ,

gouleyant qui les accompagnerait et c'est alors qu'imanquablement

mon grand pére ,un sanguin bon vivant


déclarait : " on dirait du pipi de sainte vierge ! "

 


Comme disait si justement Lucie Delarue Mardrus:


" Nul ne guérit de son enfance !

  à suivre !

 

 
 
 
Promotion de la pomme en ce dimanche 28 février
au Pavillon Normandie   Salon de l'Agriculture.    AGRI-CULTURE.FR
 
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique