logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/12/2009

POHUTUKAWA l'arbre de noèl new-Zéland

lien wikipédia : le Pohutukawa

cliquer ci -dessus

 

arbre noél NZ.jpg

Le pohutukawa (Metrosideros excelsa) est un arbuste ou un arbre de la famille des Myrtaceae.

Il est connu comme l'arbre de Noël de Nouvelle-Zélande, pas tellement pour son feuillage ou sa forme mais parce qu'il produit des masses de fleurs rouges en pointes brillantes vers Noël (naturellement au début de l'été en Nouvelle-Zélande).

  • Arbre, 20 m adulte
  • Origine : Nouvelle-Zélande où il est appelé Pohutukawa.
  • Feuillage : persistant, feuilles opposées, simples, lancéolées avec un feutrage blanc-gris dessous et un peu dessus.
  • Floraison : été, fleurs réunies en cymes terminales, avec des étamines colorées apparentes
timbre-2008-nz-noel-050.jpg

 

En Nouvelle-Zélande, le Pohutukawa est sous la menace d'un animal introduit, le phalanger renard, qui dépouille l'arbre de ses feuilles pendant ses recherches. Un association caritative de conservation, Project Crimson, a pour but d'éviter la disparition du Pohutukawa et autres espèces Metrosideros. La mission de cette association est de "permettre le Pohutukawa de refleurir à nouveau dans son habitat naturel comme une icône dans le cœur et l'esprit de tous les Néo-Zélandais".

newzealand_1.jpg

Mode de vie et traditions

noél est fété le 25 décembre

Le mode de vie des Néo-Zélandais ressemble à celui des habitants de n’importe quel pays occidental, version anglo-saxonne. L’influence anglaise reste patente à certains niveaux : pubs, bière, passion du rugby, du cricket et du yachting, jeu de boules, écoliers en uniforme, scones et tea time.
L’identité néo-zélandaise s’est néanmoins affirmée au fil du temps, surtout depuis la dernière guerre et avec l’immigration non-anglophone en provenance d’Europe du Sud et d’Asie. L’héritage maori, longtemps négligé, voire rejeté, connaît aujourd’hui une renaissance certaine, affirmée en particulier par la musique et le tatouage. Reste qu’entre les anciens, traditionalistes, et les jeunes Maoris des villes, le fossé s’est creusé, remettant en cause certaines transmissions ancestrales.

 

pavlova-kiwi.jpg

la PAVLOVA aux KIWIS à NOEL

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de repos : 30 minutes minimum
Temps de cuisson : 1 heure

Recette pour 6 personnes :
Pour la meringue
- Blancs d'œufs : 4
- Sucre en poudre : 200g
- Maïzena : 1 cuillère à soupe
- Vanille : une demi cuillère à café (en poudre ou liquide)
- Sel : 1 pincée

Garniture
- Crème fraîche liquide : 20cl
- Sucre glace : 1 cuillère à soupe
- Sachet de sucre vanillé : 1
- Kiwis : 4 à 5

Préparation :
- Préchauffez le four à 90°C
- Pour préparer la meringue : dans un saladier, montez les blancs d'œufs en neige ferme avec la pincée de sel et la vanille. Quand les blancs commencent à se raffermir, incorporez assez rapidement le sucre en pluie. Utilisez une spatule pour ne pas faire redescendre les blancs. Sans fouetter, ajoutez la maïzena.
- Placer une feuille de papier cuisson sur votre plaque de four. Dessinez un cercle de 26 cm de diamètre.
Verser la meringue à l'intérieur des limites du cercle. Creusez légèrement le centre. Enfournez à mi-hauteur et laissez cuire 1 heure à 90°C. Surveillez fréquemment, si la meringue dore trop vite, recouvrez-la avec du papier cuisson ou baisser le thermostat.
- Au bout d'une heure, éteignez le four mais laissez la meringue à l'intérieur pendant 30 minutes au moins. Puis sortez-la du four et laissez bien refroidir (l'idéal étant de préparer la meringue la veille).
- Pour la garniture : fouettez la crème bien froide dans un grand saladier, placé préalablement au frigo. Dès que la crème adhère bien au fouet, incorporez le sucre glace et le sucre vanillé. Pelez les kiwis, découpez-les en dé ou en rondelle.
- Au moment de servir : déposez la meringue dans un plat de service rond puis recouvrez-la de crème fouettée. Décorez en répartissant les kiwis de façon harmonieuse.

08:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

15/12/2009

Grand- père GEL ... au Kirghizistan

 

pn kirgiz.jpg

Le gouvernement du Kirghizistan en 2007 avait lancé une enquête pour prouver

que le père Noël résidait dans cette petite république d’Asie centrale.

Des scientifiques suédois  avaient  répliqué que, pour raisons pratiques, le père Noël devrait vivre dans ce pays.

Les Kirghiz bien informés pouvaient envoyer toutes infos ou documents  pouvant  dévoiler

le domicile du père Noël !  ........ une yourte pourquoi pas ?

 

asie_art_kirg_yourta.jpg

"Pendant longtemps, on avait  considéré que le père Noël habitait au pôle Nord "

maintenant nous savions que pour accomplir son devoir et souhaiter de bonnes fêtes

au monde entier, il devait commencer sa tournée au Kirghizistan".

 

 

asie_art_kirg_bijoux.jpg

orfevrerie

Une étude d'une société suédoise de consultants ...  avait révélé là cette époque que le père Noël

devait parcourir la Terre à 5800 km/seconde et faire 2,5 milliards d’arrêts

afin que tous les enfants du monde puissent avoir  leurs cadeaux en temps .

Les scientifiques suédois ont prouvé que c’est en étant basé au Kirghizistan que le père Noël

réaliserait tous ses déplacements de façon optimale et perdrait le moins de temps à se déplacer.

Une prime, payée en cadeaux bien sûr, devait étre offerte  à ceux  qui trouveraient la maison

du père Noël, plus connu au Kirghizistan sous le pseudonyme de "grand père Gel".

 

-à ce jour j'ignore ou en est cette hypothèse de travail pour le Vieux Bonhomme barbu !

 

Kirghiz_5sit.jpg

Territoire au nord de la Chine en Asie centrale ,peuples nomades vivant sous la yourte

fabriquent des tapis ,des céramiques de l'orfévrerie ,travaillent le cuir portent manteaux de fourrure pour se protéger .

à Noèl du mouton et de la Wodka sans doute !

 

kirghiz.jpg
danses traditionelles Folklore ,ici à Avignonnet -lauragais Fce


16:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

14/12/2009

SRI LANKA ....perahera traditions

Le gout de la fête
Saisons des pèlerinages bouddhistes et musulmans, commémoration de Sainte-Anne et de la Vierge, procession en l’honneur du dieu hindou Kataragama,… Les nombreuses fêtes du calendrier sri lankais illustrent la pluralité religieuse de l’île. Chaque année, le Nouvel An traditionnel, fixé le 14 avril, inaugure le cycle des fêtes qui ponctuent chaque mois du calendrier lunaire

Kandy-Perahera04.jpg

Perahera KANDI

 

Toutes les fêtes du Sri Lanka sont démonstratives et colorées, mais les perahera, les grandes parades d’éléphants avec danseurs et tambours, organisées en l’honneur des dieux protecteurs de l’île, sont les plus hautes en couleurs. Richement caparaçonnés de brocarts et de batiks rehaussés d’or et d’argent, les éléphants sont le clou du spectacle. Danseurs et joueurs de tambour perpétuent un art très ancien de la danse, transmis à travers les dynasties familiales. Il existe des perahera tout au long de l’année, chaque village ayant la sienne, mais il en est trois grandes, célébrées pendant plusieurs jours lors de la pleine lune du mois d’Esala (en juillet-août) et qui rassemblent un public provenant de toute l’île, à Kandy, Kataragama et Dondra. Back to top

 

 

Joyeux-Noel_pics_809.jpg

 

Noël (25 décembre)
Le jour de Noël est célébré de façon traditionnelle au Sri Lanka. La saison festive débute au milieu du mois de décembre par les soldes de Noël et la décoration et l’illumination des magasins et des rues de la ville. Des messes de minuit sont organisées dans les églises, où l’on chante des chants de Noël (souvent avec des paroles en cinghalais ou en tamoul), les cartes de vœux sont échangées et les arbres de Noël installés dans les foyers. Le père Noël, les cadeaux, les repas de fête, les cadeaux pour les nécessiteux et la fête au sein des familles assurent à tous une heureuse fin d’année. Les touristes séjournant dans les hôtels fêtent Noël et la nouvelle année de manière traditionnelle, avec des décors typiques, de la musique, des menus spéciaux, des jeux, et des soirées dansantes. Les fêtes catholiques les plus importantes se tiennent à Madhu, lieu de pèlerinage (dans la région centre-nord du pays) en juillet, à St Anne à Talawila (près de Puttalam dans la province nord-ouest) en mars et juillet et à Duwa près de Negombo, où une pièce de théâtre racontant la scène de la Passion est jouée à Pâques. Lors de ces fêtes, qui rassemblent de nombreux pèlerins, ont lieu des processions, des veillées et des foires rurales.

 

galerie-membre,sri-lanka,0948-unawatuna-22.jpg

rivages sri- lankais

 




18:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique