logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/06/2012

jour de fète: la Musique !

 

 

 

la Musique /  Nicoletta :

Moi qui brûlais ma vie
Aux quatre coins des nuits
Qui marchais sans but
Au long de l'ennui

Moi qui ne croyais rien
Qu'à ces petits matins
A l'aube on peut croire
Aux rêves de gloire

Moi qui ne croyais rien
Aujourd'hui crois en mon destin
Pour trouver la vérité
Il me suffisait de chanter

Pour moi la musique
Oui, la musique
Je le sais sera la clé
De l'amour, de l'amitié
{2x}

Alors toi mon ami
Dont les jours sont de pluie
D'heures toutes perdues
Ecoute et souris
Oui souris à la vie
Oublie tous tes ennuis
Ne sois plus triste
Le rêve existe
Ne cherche pas trop loin
Ce qui est au creux de ta main
Regarde le soleil briller
Ecoute les oiseaux chanter

Pour toi la musique
{Refrain}

 


JOYeUSE fète de la musique !

20/06/2012

C'est (déjà) l'été -la bande à basile !

 la bande à Basile

Damdidamdam didamdam {x2}

{Refrain:}
Vive les vacances !
Dans toute la France
Les garçons, les filles vont pouvoir chanter
Vive les vacances !
Youp la, quelle chance !
Chouette, voilà les filles !
Vive la marche à pied !

De juillet jusqu'à septembre
On va bien en profiter
Trois mois pour se balader
En attendant la rentrée

Vive les vacances !
Dans toute la France
Les garçons, les filles vont pouvoir chanter

Un kilomètre à pied, ça use, ça use
Un kilomètre à pied, ça use les souliers
Dans la troupe, y a pas d' jambe de bois
Y a des nouilles mais ça n' se voit pas
La meilleure façon d' marcher c'est encore la nôtre
C'est de mettre un pied d'vant l'autre et d' recommencer
Une fois, deux fois, trois fois, quatre fois, cinq fois
A toi, à moi, chantons tous encore une fois

{au Refrain}

J'ai retrouvé mes copains
La colo, ça fait du bien
On en fera du chemin
Il fera soleil demain

Vive les vacances !
Dans toute la France
Les garçons, les filles vont pouvoir chanter

Sont les filles de La Rochelle
Ont armé un bâtiment
Ah, la feuille s'envole, s'envole
Ah, la feuille s'envole au vent
Ah, les filles, poussez, poussez les avants de Bayonne
Ah, les filles, poussez, poussez les avants bayonnais !
Ils ont des chapeaux ronds, vive la Bretagne
Ils ont des chapeaux ronds, vive les Bretons !
Camping dans les Pyrénées, Corse et Méditerranée
Sur les routes, en avant, quand faut y aller, faut y aller !
Youkaïdi youkaïda youkaïdi aïdi aïda {x2}
Les godillots sont lourds dans l' sac, les godillots sont lourds {x2}
Il était un petit homme, pirouette, cacahuète {x2}
As-tu vu la casquette, la casquette
As-tu vu la casquette du père Bugeaud ?
Halte-là, halte-là, halte-là, les montagnards, les montagnards
Halte-là, halte-là, halte-là, les montagnards sont là !
Les montagnards, les montagnards, les montagnards sont...
Une fois, deux fois, une fois, deux fois, trois fois

{au Refrain}

Vive les vacances !
Youp la, quelle chance !
Chouette, voilà les filles
Vive la marche à pied !
Vive les vacances !
Dans toute la France
Les garçons, les filles vont pouvoir chanter

Taïaut, taïaut, taïaut
La la la répondit l'écho

18/06/2012

le vent d'amont en Prose /Léon Deries

 

Fort_de_La_Hougue.jpg

   

Saint-Vaast-la-Hougue, (fin Septembre 1907).

Hou, hou ! Hou, Hou ! C’est le refrain du vent d’amont.

Les baromètres se sont émus comme la boussole

à l’approche de l’aimant.

Leurs fines aiguilles d’acier ont décrit d’un bond un quart de cercle

sur les cadrans de cuivre.

Aussitôt les vagues se soulèvent, chevauchent les unes sur les autres,

se brisent au passage sur les écueils avec des grondements

et des rejaillissements d’eau, se reforment en troupes

et du bout de l’horizon accourent, de longues barres d’écume en avant,

vers les sables des grèves, les escarpements des falaises,

les granits des quais.

Au même moment, les grandes barques de pêche s’inclinent toutes à la fois,

découvrent leurs flancs jusqu’à la quille, montent, descendent,

foncent à toute vitesse ainsi que d’énormes oiseaux au ras du flot

qui regagneraient leur nid à coups d’ailes rapides.

Le vent d’amont soulève la fine poussière des plages,

la fait volter, tourbillonner,creuse des trous, élève des monticules

qu’il renverse après les avoir édifiés.

Il poursuit sa route sur les falaises, courbant les hautes herbes,

les genêts,les ajoncs, jusqu’aux bruyères, aux chardons,

liserons, aux pâquerettes,à toutes les plantes tenues

qui s’accrochent à d’autres plantes et sont secouées avec elles.

Plus loin, il passe sur les blés, les sarrasins, les colzas,

et leurs masses mouvantesse penchent toutes dans le même sens.

Il escalade les éminences, les crêtes qu’il rencontre sur sa route,

monte à l’assaut des collines et partout les chênes, les ormes,

les peupliers tremblent avec un cliquetis de branches,

un remuement de feuilles,tout un ébranlement de leur être,

de l’extrémité des racines à la cime des dernières frondaisons.

Le ciel est bleu, d’un bleu d’acier.Le soleil brille.

Mais il fait froid.Hier, c’était l’été.

Aujourd’hui, c’est plus que l’automne, c’est comme l’hiver.

Demain ce sera encore l’été quand l’ennemi ne sera plus là.

Les chercheurs de crabes, de lançons, de vignots,

les pêcheurs de crevettes,tous les gens qui

à la descente du flot s’abattent à la fois

sur les vastes plaines marines gluantes de varech, n’ont pas peur de lui.

Les hommes ont leurs bérets, leurs cache-nez, leurs tricots de laine,

les femmes ont leurs capes, leurs fichus, leurs casaques, et tous

vont du même pas à la glane du pain quotidien.

Les baigneurs en costume de tennis, les baigneuses

en jupes légères qui montrent leur cou et leurs épaules

au travers d’une guipure de dentelle sont transis.

Derrière les vitres closes des villas, ils le regardent passer ;

mais au travers des jointures des portes et des fenêtres,

jusque par le trou des serrures, le vent d’amont vient

leur siffler aux oreilles et leur chanter son refrain :

Hou, hou ! Hou, hou

 

800px-Normandie_Manche_Vaast1_tango7174.jpg

 

 Prose de Léon Deries, Inspecteur d'Académie de la Manche,

extraite de la Revue d'Etudes Normandes de Novembre 1907,

anciennement Revue de Cherboug et de la Basse-Normandie.

     CLIC / Valde saire/?id=lit-40

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique