logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/05/2011

le village des boites aux lettres

VACHE.jpg
Vache de bonne idée ! à St martin d'Abbat Loiret voilà que les habitants se sont mis à décorer
leurs boites à lettres !
et ça marche... l'idée saugrenue de ce parisien un brin artiste venu se mettre au vert a fait florès !
Cela crée du lien social , une identité culturelle commune pour ce village anonyme
et on y vient de partout  admirer ces créations originales et personnalisées
et y'aura mème  Festival annuel des boites aux lettres le 13 septembre
la vache emblème figure dorénavant sur un vrai timbre !
pas si timbrés les habitants de cette commune bien française !

ECOLE.jpg
celle de l'école
pipo.jpg
celle de l'harmonie  Pipo
Velo4569.jpg
CLOWNPUB.jpg
RUEDEJEUNER.jpg
chez les particuliers  des créations artistiques jeux de mots allusions au métier
ou à l'ancien pour les retraités
comme Mr lasouris ancien pompier ,l'ex pompiste
ou celle du virtuose accordéonniste  ex plombier chauffagiste
avec sa boite faite d'élements de convecteur et réfrigérateur en forme de piano du pauvre,
et qui faisait danser clandestinement pendant la guerre et fait toujours  bal .... !

cliquez plutot y'en a + de 200  ...toutes + originales les unes que les autres !





TimbreCollector.jpg

le timbre collector èdité par LaPoste ,approuvé par l'Assoc°

chère à Mr lafeuille  :   " St martin d'Abbat ,demain "

 

 

LAPOSTE.jpg

à la revoyure !

 

16:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

13/05/2011

pont de la Roque...Orval


en balade dans le Pays Coutançais ,

faisons une pause ombragée au  Pont de la Roque , un endroit ou

l'on  franchit la Sienne,entre Orval (rive droite) et

Montchaton ou Regnéville-sur-Mer (rive gauche)

situé sur l'axe   Coutances / Montmartin-sur-Mer ,

sur la Route Touristique  là ou  Soulles et  Sienne se rejoignent .

-  pique-niquer y très agréable  , une belle vue sur l'église de Montchaton

et les pâturages des moutons de pré-salé du havre de Regnéville.

 

107B7653.JPG

 

 

un peu d'Histoire

Voici ce qu'on peut lire sur le panneau commémoratif située près du pont :

DESTRUCTION DU PONT DE LA ROQUE
« La Nasse Percée »
« Dans le prolongement de l’Opération Cobra, la stratégie de l’armée américaine — qui convergeait
vers Coutances à partir de PériersSaint-Lô — consistait à couper la presqu’île du Cotentin au niveau de l’estuaire de la Sienne afin de prendre au piège les troupes allemandes demeurées au centre-ouest de cette presqu’île.
D’où l’acharnement de l’aviation alliée pour détruire ce pont de la Roque qui constituait, à l’ouest,
l’ultime possibilité de repli des troupes ennemies vers Granville, Avranches et la Bretagne.
Plus de vingt bombardements ont été nécessaires pour détruire trois arches de ce pont
(et plusieurs types d’avions, bombardiers « en piquée » et bombardiers moyens « Marauder »
ont dû être successivement utilisés).
Un pilote canadien a payé de sa vie les difficultés d’attaque « en piquée » de cet ouvrage
situé dans une vallée encaissée.
L’objectif stratégique ne fut toutefois pas atteint car la partie du pont qui enjambait la rivière « La Soulles »
ne fut pas détruite et les colonnes allemandes purent franchir cette rivière et s’échapper
par la route d’Orval vers Hyenville et Granville. »








107B7655.JPG

Aujourd'hui on passe un pont moderne  datant de 1967 ,situé  en amont de l'ancien.

remplaçant celui ...provisoire  et anglais de type "Bailey"

installé en  juillet 1944 ..." garanti deux ans " !

Celui-ci remplaçait déjà  celui là   du dix-neuvième siècle, détruit par la Royal Air Force

pour empécher  le repli des Allemands.

Ce pont, dont il reste huit arches sur les onze qu'il comptait,avait été construit en 1852.

Ce n'était pas l'original , puisqu'un "Pt de La Roque" figurait  sur la carte de Cassini

(feuillet de Coutances XVIIIéme )

08:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

17/04/2011

juliette Drouet...la dépaysée

Juliette Drouet, de son vrai nom Julienne Gauvain

est surtout connue pour avoir été la maîtresse de Victor Hugo durant 50 ans.

née à Fougères le 10 avril 1804  elle meurt  le 11mai 1883 à son domicile parisien -

 

j drouet.jpg

CLIC : Gérard_Pouchain / Biographe de juliette Drouet

 


Sa mère meurt quelques mois après sa naissance, et son  père l'année suivante,

l'orpheline sera  élevée par unoncle, René Drouet.

Elle fera  sa scolarité à Paris dans un pensionnat religieux.

vers 1825 ,juliette rencontre  le sculpteur James Pradier,  devint sa  maîtresse

elle sera le modéle de   la statue symbolisant Strasbourg,place de la Concorde à Paris.

une fille, Claire naitra de leur amour .

Elle débuta en 1829 une carrière de comédienne, sur le conseil de Pradier,d'abord à Bruxelles, puis à Paris,

adoptant  le nom de scène , de son oncle.

l'Actrice sans talent réel , jolie femme ,trop romantique peut étre , elle rappelle parfois  Anna de Noailles.

C'est en interprétant le rôle de la princesse Négroni dans Lucrèce Borgia 1833 ,qu'elle rencontre Victor Hugo.

L'écrivain ,et amant lui fait  abandonner sa carrière théâtrale  pour lui consacrer le reste de ses jours .

Il lui impose  de vivre cloîtrée chez elle et de ne sortir qu'à son bras  ; consentante victime,

de l'imagerie d'Épinal de « l'éternel féminin » un peu malgré elle .

Dans l'exil à Jersey 1852 , et celui suivant de  Guernesey 1855, elle va l'accompagner mais sans jamais vivre sous le mème toit.

Ils eurent une relation épistolaire  tout au long de sa vie , rédigeant des milliers de lettres, qui selon Henri Troyat

qui rédigea  sa biographie en 1997...témoignent d'un réel talent d'écriture !


Hier, se tenait à Trévières....... le Festival du livre normand ..............clic :.OTI OMAHA ?Article-01

affiche_9e_festival_livre.jpg

17:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique