logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/12/2013

Quelque chose....!

 

Quelque chose couv'.png

 

CLIC/morgan-riet-etonne-nos-regards.html

 

Morgan Riet est né en 1974, à Bayeux, dans le Calvados.
Le poème ci-dessous est extrait d'un 1er recueil intitulé "Lieu cherché, chemins battus" publié en 2007 aux Editions Clapàs.
Il a participé à de nombreuses revues : "Poésie/Seine", "Inédit Nouveau", "Florilège", "Les Nouveaux Cahiers de l'Adour", "Les Amis de Thalie", "Comme en poésie", "Libelle", "Les Cahiers de Poésie", "Le Capital des Mots (revue en ligne)" ainsi qu'au "Florilège 2009 Soc&Foc".
vous pouvez parcourir et lire son recueil
s'adresser à  l'Association des Tas de mots -
27, rue de la Fosse-Frandemiche
14330  Le Molay-Littry

 
 
 
Lieu cherché, chemins battus

  CIMETIÈRE DES MOTS

 
Tout a commencé ici.
Tout finira là.

Bruit sourd de graviers,
bruit sec de bois mort.
Je m'arrête
et dépose en bouquets
de vaines prières
tout ce que je ne sais dire,
ni comprendre.
Et sur la pierre dressée sous un arbre –
à deux pas d'une autre
aussi près du cœur –
je tente de relire
l'indéchiffrable,
tandis que mes yeux lentement
retournent en
arrière:
aqueux souvenirs,
voix brouillées, lointaines,
aquilon sous les paupières
et soufflant rêche
dans le parloir de la cervelle
et ses chaises
désespérément vierges…
J'interroge l'absence
qui proroge mes pas
jusqu'en ce square
sis dans un coin d'enfance,
jusqu'à ce jour criard
où, gisant au sol, ventre à terre,
une femme
se voyait sou/mise en bière
par la seule folie d'un homme.
Voici donc l'onglée du chagrin,
dans la froidure de novembre,
qui réitère sa clameur de marbre
jusque là   ou sans doute
l'écriture commença de crisser
dans les allées jonchées de feuilles

à s'amasser pour que lève l'ancre.

 

En pays disparate

 

Mais, pour l'instant, je rentre
avec confiance

et le long sourire d'abeille
d'une enfant se réchauffant
les mains dans les miennes.
 
 

 

 publié sur le site calaméo
Il a recemment publié un autre receuil "En pays disparate" aux Éditions Clapàs, 122 pages, 12€.

  

Vésanie 

 

 

 

seigneur et chirurgien-henri d'émondeville

Henri de Mondeville - Seigneur d'Emondeville , près Montebourg en Cotentin


CHIRURGIENS DU MOYEN AGE : MES REFERENCES

 

Né à Mondeville (Calvados) ou à Émondeville (Manche) en 1260

et mort en 1320, Henri de Mondeville était un médecin

il fut chirurgien des rois de France  Philippe le Bel et  Louis le Hutin.

Premier écrivain français en chirurgie, il est considéré comme le

"père de la chirurgie française".

mondeville2.jpg



Il étudie la médecine auprès de Théodoric Borgognoni

et de Guillaume de Salicet à Bologne,

puis à Paris auprès de Guido Lanfranchi et de Jean Pitard.

Il enseigne la chirurgie aux écoles de médecine

de Montpellier et Bologne.

Henri de Mondeville insista tout particulièrement

sur l'importance de l'anatomie.


CLIC/mondeville_henri.htm

image02384.jpg



Devenu médecin du roi, il est amené 250 ans avant Ambroise Paré

à proposer des traitements pour les blessures survenues

sur les champs de bataille.

Il laisse, hélas, inachevé un traité intitulé Chirurgie consacré

à l'anatomie et aux traitements connus de son temps.


CLIC/wikipédia%C3%89mondeville

28/11/2013

Picauville "L'Asile des photographies",

 voyage dans le passé et les marais du Cotentin

à l'hôpital psychiatrique de Picauville  (Manche)

 la Fondation Bon-Sauveur , située à une quarantaine

de kilomètres de Cherbourg.

Un photographe Mathieu Pernot et un historien Philippe Artières 

proposent une exposition intitulée : " L'Asile des photographies",

qui raconte l'histoire de cet  hôpital ........

 cadre de l'Expo :  au  POINTduJOUR à Cherbourg Octeville 50

  • Publié le 27/11/2013   /FR3

 

clic/http://basse-normandie.france3.fr/2013/11/27/

cherbourg-lhistoire-de-lhopital-psychiatrique 

racontee-en-images-par-un-photographe-et-un-historien-365759.html

 

  

 

Kermesse, hôpital de Picauville (Manche), sans date.

 Photographe inconnu. Archives Fondation Bon-Sauveur

 

 CLIC/accueil  26 janvier 2014 au  Point du jour

 
 

Mais c'est Mimile !  à gauche  ,vers la fin des années 60 peut étre !

Emile , un infirmier "humaniste" que j'ai souvent cotoyé

à picauville au BS de 1971 à 73 durant les études à l'IFSI

puis ensuite dans les services de secteur psy à l'hôpital de Bayeux ,

toujours à la pointe ,engagé ,en recherche ...Salut Emile !

 

 Exposition "l'Asile des photographies" à Cherbourg, jusqu'au 26 janvier 2014 © France 3 Basse-Normandie

 
© France 3 Basse-Normandie Exposition "l'Asile des photographies"
 à Cherbourg, jusqu'au 26 janvier 2014

 

 

 Personnellement je garde un très bon souvenir de mes

 2 années  à l'IFSI : l'Institut de Formation en soins infirmiers

au CHS Picauville  début années 70 , une excellente école en alternance

le diplôme obtenu en 73 , je vais  y travailler jusqu'en 1975

dans les services ,au début dans de grands et vieux bâtiments  ,

ou les malades chronicisés ,aliènés vivent à 7O en promiscuité

dans de grands dortoirs collectifs ....ou de grandes salles enfumées

nous essayions d'y apporter un peu d'animation

puis avec l'éclatement en pavillons de 25 lits , du à la politique

de sectorisation de secteur en 1973 ,nous auront tout à imaginé , ateliers

ergothérapie ,sociothérapie , arthérapie humanisation , socialisation

entretien physique ,rencontres sportives ,

équipe foot mixte soignants soignés ,sorties vers l'extérieur

....organisation de fétes comme le carnaval ,

sorties ou séjours thérapeutiques  ,à Ravenoville ...la mer !

la psychiatrie ,ou santé mentale évoluait  ,changeait  doucement

 malgré les résistances !

De nombreux et nombreuses infirmières vont étre formés

 en ce début des années 70 suite aux gréves de 68 et le constat 

d'une nécessité d'augmenter en nombre et qualité les soignants .

La période de formation ,2 années en alternance (cours- services ) 

est très efficace et permet de mesurer le décalage théorie et réalité

du  terrain  ; nous vivions une époque charnière ,de changement ,

Toute notre carrière va étre guidée par ce besoin

de développer et rapprocher le soins des patients sur le secteur

de santé mentale par l'ouverture et les structures + mobiles + proches !

 

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique