logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/06/2010

le sillon de Talbert

Le sillon de Talbert

Marcher sur ce cordon littotal ,ce tapis roulant ,cette chaussée mal pavée qui s'enfonce dans la mer, long de 3 km de galets  de sable,

et quelques plantes tenaces, n'est pas de tout repos mais c'est un vrai plaisir !

Il atteint  au Mx 35 m de large et s'avance dans la mer de la  Manche.

de chaque coté l'eau, on finit par marcher... un peu dessus ....on se surprend parfois à penser aux tsunamis ou vagues scélérates  !

D'accord j'en rajoute un brin !

En tout cas la moyenne horaire d'un bon marcheur en prend un coup ,mais c'est une belle balade iodée ,

aromatisée de vents ..........dont la Manche a le secret ...un site rare !

Il se trouve  sur la commune de Pleubian dans les Côtes-d'Armor, entre les débouchés de deux rivières,Trieux et  Jaudy

dont l'action combinée des courants, et de la marée, ont favorisé sa création.

Cet écosystème , écopaysage particulièr est  un site d’intérêt écologique et une curiosité géologique.

lieu protégé  par la création en 2001 de la Réserve naturelle régionale du Sillon de Talbert .

Cette réserve couvre une superficie de plus de 18 ha (hors surface couverte par le domaine public maritime).


800px-Sillon_du_Talbert.jpg

Vue aérienne à marée haute

Cette langue sableuse et de galets s'avançant dans la mer en direction du nord protège également le littoral de l’érosion et des vagues, spécialement durant les grandes marées. Il offre une zone maritime presque toujours calme entre l'est du Sillon et l'île de Bréhat située 5 km au sud-est. La langue est bordée au nord par plusieurs rochers rendant la navigation côtière délicate. Au nord-est se trouvent les récifs des Épées de Tréguier sur lesquels est bâti le phare des Héaux de Bréhat marquant l'entrée ouest de la baie de Saint-Brieuc.

Le sillon de Talbert constitue le point continental le plus septentrional de la Bretagne

25/05/2010

la petite chapelle

Guernesey.

 

historical-guernsey.jpg


Il y'a longtemps c'était début années 60 ,lors d'un voyage scolaire  venus de Cherbourg en bateau  ,

nous visitions l'ile Guernesey , il y'a beaucoup à voir la maison de V Hugo ,St pierre ....port Lihou....

les chateaux........les criques , les fleurs ......  l'ile est très belle au printemps !

42828298-7933-11DB-9FB2-8F4527C0BFE9.gif

la Petite Chapelle, Guernesey.

je crois me rappeler que l'on entre à 2 ou 3 pas plus et l'aspect extérieur  comme l'intérieur sont remarquables

comme une mosaique ... hétéroclite des fragments de porcelaines vaisselles ect...

ce qui fit dire avec humour  à notre Prof° d'Histoire- Géo , j'me souviens :

"Eh bien voilà qui représente bien des scénes de ménage ! "

......................................................


Oeuvre d'art et travail d'amour, la Petite Chapelle est peut-être la plus petite église du monde.

Elle était construite par le Frère Déodat, qui se mit au travail en mars 1914.

Son intention était de créer un modèle en miniature de la célèbre grotte et de la basilique à Lourdes en France.
La protection de la Petite Chapelle est assurée par "Blanchelande Girls’ College" qui est administré par

un conseil d’administration de bienfaisance.

La Petite Chapelle est admirablement ornée de coquillages, de galets et de fragments

colorés de porcelaine soigneusement incrustés dans les murs et les plafonds.

L’entrée dans la chapelle est libre .

links_06.jpg

09/05/2010

sur les pas de mme de Sévigné

Bon dimanche , voilà une suggestion de balade dans le Pays de Vitré

espérant que la météo et le volcan islandais nous laissent  sortir !



439px-Marquise_de_Sévigné.jpg

portrait de C. Lefèvre


Marie de Rabutin-Chantal, baronne de Sévigné, dite la marquise de Sévigné, née le 5 février 1626 à Paris et morte le 17 avril 1696 à Grignan, est une épistolière française.

Orpheline en 1633, car son père Celse-Bénigne de Rabutin (1596-1627), baron de Chantal, meurt lors du siège de La Rochelle (1627-1628), où sa mère Marie de Coulanges, née en 1603, le rejoint dès 1633.



chateau-sevigne-26.gif

La "célèbre épistolière du XVIIe siècle" Marie de Sévigné possédait une  résidence campagnarde favorite dans le pays de VITRE 35

le château des Rochers Sévigné entouré d'un jardin à la française et d'un parc qui a conservé son souvenir

jusque dans les noms poètiques qu'elle avait donnés aux allées.

Un alibi et un point de départ idéal pour apprécier ce pays de manoirs et de châteaux que la marquise chérissait tant.


sevigne.html cliquez




Marie_de_Rabutin-Chantal,_marquise_de_Sévigné

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique