logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/12/2013

lez'oizeaux itou!

mésange.jpg

ce début d'hiver , un phénoméne de la nature interroge :

mésanges ,pinsons ,rouges-gorges et merles sont

bien moins nombreux qu'à l'habitude

dans nos jardins , dans nos haies , et nos mangeoires !

ou sont ils passés ?


2759-577389-9739.jpg

CLIC : écoutez leur musique !
http://oizolympique.lpo.fr/

les observateurs sont unanimes ,

en Hte saone ,cotes d'armor , en ile de france

comme ici chez nous , en basse Normandie ....

pour la LPO , la baisse avoisine 30 % //automne 2012

moins 75 % pour les pinsons ,60% mésanges

Peut étre la T° des Pays du nord est elle + clémente

ou bien la rudesse du printemps 2013 a fait des dégats dans les couvées

Quand le froid va arriver nous serons fixés de manière + fiable !

CLIC /oiseauxdesjardins-index.php

 

18/11/2013

a" french boar " in Aurigny?

  

47015.jpg

photo Manche Libre

 Voilà qu'un cochon sauvage affole la paisible Alderney ,

rodant sur l'ile  depuis quelques temps 

 un sanglier donc  ,car ce n'est pas un porc échappé d'une ferme !

Naturellement peu boisée et isolée  il n'y vit pas de sangliers ,

 Aucun bateau n'en ayant  débarqué alors ,les craintes s'installent

le porc fantome acculé peut se montrer dangereux ,

la rumeur ,  l'énigme enflent ......et s'il y en avait 2 ou plus !

Et s'il était venu du continent ,c'est à dire d'en face

la Hague , le Cotentin la presqu'ile ?  il n'y'a que 11 kms ,

 le terrible raz Blanchard à traverser

.......venu à la nage , évidemment  l'animal

 hypothése plus que plausible, confortée par les savants .

  


Aurigny: le sanglier photographié

 Il serait  venu à la nage ?

Le cliché paru dans la presse locale ne laisse pas de place au doute.

 Il s'agit bien d'un sanglier qui a été photographié il y a

 quelques jours sur l'île d'Aurigny.

La photo a été prise par un jeune photographe professionnel.

Une chose est certaine, l'espèce est inconnue sur l'îlot anglo-normand.

L'animal serait donc bien arrivé à la nage des côtes normandes

 distantes de 11 km.

 Les autorités de l'île confirment en effet qu'aucun bateau

 n'a débarqué un tel animal sur l'île

 Seul doute qui reste encore à lever, une habitante se souvient

qu'un couple de sangliers fut un moment importé sur l'île

avant d'être rapatriés vers Jersey.

 L'un d'entre eux se serait alors échapé à l'époque et serait donc

 resté à Aurigny.

Mais ce n'est pas tout, selon certains habitants d'Aurigny,

ce sanglier français ne serait pas seul.

 Un deuxième animal aurait également été aperçu sur l'îlot.

Une véritable invasion venue de France ?

 Mais peut étre a t'il déjà fait la traversée inverse

un peu comme nous les touristes d'un jour

et lui pas besoin du ferry !

Publié par la Presse de la manche L.L le 07/11/2013

sanglier_richard_batz_munich.jpg

photo FR3
 
En tout cas ce n'est pas un " boar fish " une espéce de poisson peu connue
 

Boar-Fish.jpg

                                                                CLIC/ Aurigny

27/10/2013

les neiges du Kilimandjaro

 

vous  Souvenez vous de cette chanson de pascal Danel ?

 
 
  
  
  

fonte-des-glaces

Si la glace totale stockée dans les calottes glaciaires

au Groenland et en Antarctique fondait,

elle pourrait faire augmenter le niveau des mers de 65 mètres !

Pourquoi le phénomène de la fonte des glaces existe-t-il ?

Les scientifiques ne sont pas d’accord sur le sujet.

Ils insistent sur le fait que seules les hypothèses sont possibles dans ce domaine.

kilimandjaro1.jpg


On parle évidemment beaucoup du changement climatique.

Le réchauffement global des températures serait la cause principale

du recul des glaciers.

Le vingtième siècle a connu les décennies les plus chaudes du millénaire,

et les premières années de notre siècle suivent le même chemin.

Dans certains cas, le recul d’un glacier peut avoir une autre cause,

souvent aggravée par le réchauffement climatique.

Kilimandjaro.jpg

L’exemple le plus connu est celui d’un glacier tropical : le Kilimandjaro.

Selon Futura Sciences, dans le cas de cette montagne mythique,

le recul des glaciers est dû initialement à un défaut d’apport en neige

suite à l’assèchement régional causé par la déforestation.

Les apports ne compensant plus la fonte naturelle, les glaciers se sont mis à reculer.

normal_kilimandjaro.jpg


Le réchauffement climatique a aggravé la situation, en modifiant le cycle de l’eau.

Il est désormais possible, selon certaines études, que le Kilimandjaro

perde ses neiges éternelles d’ici 2030.

Dans l'ensemble, les glaciers tropicaux sont plus petits que ceux trouvés ailleurs

et sont les plus susceptibles de donner une réponse rapide aux changements de climat.

Une légère augmentation de température de quelques degrés peut avoir un impact

presque immédiat et défavorable, ils sont donc un bon sujet d’études

pour les scientifiques qui se penchent sur le sujet.

la glace du kilimandjaro fond

La glace du kilimandjaro diminue toujours plus.

(photo: news msn)

CLIC / Kilimandjaro

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique