logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/03/2017

le poinçonneur des Lilas-Serge Gainsbourg

 medium_0712_metro_ligne11.jpg

Je suis le poinçonneur des Lilas
Le gars qu'on croise et qu'on n' regarde pas
Y a pas de soleil sous la terre
Drôle de croisière
Pour tuer l'ennui j'ai dans ma veste
Les extraits du Reader Digest
Et dans ce bouquin y a écrit
Que des gars se la coulent douce à Miami
Pendant ce temps que je fais le zouave
Au fond de la cave
Paraît que y a pas de sot métier
Moi je fais des trous dans des billets

 

Je fais des trous, des petits trous, encore des petits trous
Des petits trous, des petits trous, toujours des petits trous
Des trous de seconde classe
Des trous de première classe
Je fais des trous, des petits trous, encore des petits trous
Des petits trous, des petits trous, toujours des petits trous
Des petits trous, des petits trous,
Des petits trous, des petits trous

 

 

selection-du-readers-digest.jpg

Je suis le poinçonneur des Lilas
Pour Invalides changer à Opéra
Je vis au cœur de la planète
J'ai dans la tête
Un carnaval de confettis
J'en amène jusque dans mon lit
Et sous mon ciel de faïence
Je ne vois briller que les correspondances
Parfois je rêve je divague
Je vois des vagues
Et dans la brume au bout du quai
Je vois un bateau qui vient me chercher

medium_metro_identite_ligne11.jpg

Pour me sortir de ce trou où je fais des trous
Des petits trous, des petits trous, toujours des petits trous
Mais le bateau se taille
Et je vois que je déraille
Et je reste dans mon trou à faire des petits trous
Des petits trous, des petits trous, toujours des petits trous

Des petits trous, des petits trous,
Des petits trous, des petits trous

Je suis le poinçonneur des Lilas
Arts-et-Métiers direct par Levallois
J'en ai marre j'en ai ma claque
De ce cloaque
Je voudrais jouer la fille de l'air
Laisser ma casquette au vestiaire
Un jour viendra j'en suis sûr
Où je pourrais m'évader dans la nature
Je partirai sur la grande route
Et coûte que coûte
Et si pour moi il n'est plus temps
Je partirai les pieds devant

Je fais des trous, des petits trous, encore des petits trous
Des petits trous, des petits trous, toujours des petits trous

Y a de quoi devenir dingue
De quoi prendre un flingue
Se faire un trou, un petit trou, un dernier petit trou
Un petit trou, un petit trou, un dernier petit trou
Et on me mettra dans un grand trou
Où je n'entendrai plus parler de trou plus jamais de trou
De petits trous de petits trous de petits trous

 Publié  textes d'auteurs | Lien permanent | Commentaires (3)

 Serge Gainsbourg : Paris leTouquet

l'artiste auteur pianiste compositeur  aussi a laissé

une empreinte indélébile au Touquet

 il y a fait ses 1ères gammes au piano dans un célébre Resto 

 sans doutes  y at'il interprété  , une de ses 1ères chansons :

le poinçonneur des lilas

 Publié le 02/03/2011 / la voix du nord 

 

Serge Gainsbourg : une empreinte indélébile au Touquet

« À mon ami Flavio sans qui Gainsbourg ne serait pas ce qu'il est. 

» C'est la phrase encadrée sur la porte de la chambre où

le grand Serge, décédé il y a tout juste vingt ans,

a séjourné juste avant de lancer sa carrière.

Il jouait alors du piano dans un fameux restaurant du Touquet paris plage

où l'on entretient un souvenir ému plutôt qu'un commerce de la mémoire.

 

Lucien Ginsburg naît le 2 avril 1928, à Paris, quelques instants après

sa sœur jumelle Liliane.  Il a  une sœur aînée, Jacqueline,

née l’année précédente.   Ses parents Olga et Joseph Ginsburg,

émigrés juifs russes non pratiquants,

sont arrivés en France en 1921.   Son père est pianiste.

La journée dans l’appartement il joue du Chopin, Vivaldi, Bach

mais aussi du jazz, Cole Porter… Le soir il travaille dans les cabarets,

les bars, les restaurants russes de Pigalle.

 

                                                        clic/gainsbourg-serge

 

Commentaires

C'était un sympatique provocateur. Jane Birkin je crois reprend Gainsbourg. Je la trouve bien changée. Elle est devenue charmante avec quelques kilos en plus.
Bonne soirée.

Écrit par : pimprenelle | 28/03/2017

Répondre à ce commentaire

Un homme qui a fait succès. je n'avais aucun sentiment pour cet homme là, toujours imbibé d'alcool et avais de drôles de manières.

Bon mercredi.

Écrit par : judith | 29/03/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique