logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/11/2013

l'automne en Normandie

 

 

 

Automne en Normandie la haute Normandie

C'est en ce moment :  TOUT un Programme !

 

 

 de grands auteurs , des troupes de qualité !

 Tous les genres .......c'est l'automne en Normandie 

12 novembre au 07 décembre  CLIC:  fr

29/11/2013

les déferlantes de la Hague....

Tourné en Cotentin , dans la Hague , ce film

 avec l'excellente actrice sylvie Testud,


Tiré du livre de Claudie Gallay    "Les déferlantes"

est passé récemment sur arte vendredi dernier !

 

 

  

 

« On dit ici que le vent parfois est tellement fort

 qu’il arrache les ailes des papillons »

 

résumé du livre

 

La Hague...  Sur ce bout du monde en pointe du Cotentin

vit une poignée d'hommes.

 C'est sur cette terre âpre que la narratrice est venue

se réfugier depuis l'automne.

Employée par le centre ornithologique, elle arpente les landes,

observe les falaises  et leurs oiseaux migrateurs.

 La première fois qu'elle voit Lambert , c'est un jour de grande tempête.

Sur la plage dévastée, la vieille Nan, que tout le monde craint

 et dit à moitié folle, croit reconnaître en lui le visage 

 d'un certain Michel.

 D'autres, au village, ont pour lui des regards étranges.

Comme Lili, au comptoir de son bar, ou son père, l'ancien gardien de phare.

 Une photo disparaît, de vieux jouets réapparaissent.

 L'histoire de Lambert intrigue la narratrice et l'homme l'attire.

 En veut-il à la mer ou bien aux hommes ?

 Dans les lamentations obsédantes du vent, chacun semble

 avoir quelque chose à taire.

   

 Sylvie Testud dans les "Déferlantes" © © Pascal Chantier/Ex-Nihilo, via arte Tv

© © Pascal Chantier/Ex-Nihilo, via arte Tv
Sylvie Testud dans les "Déferlantes"
 
 
  l'histoire de Louise, une jeune femme "naufragée de la vie"
qui a trouvé refuge sur la côte de La Hague, dans la Manche.
Employée par le centre ornithologique voisin, elle passe ses journées
à arpenter la côte, où elle a noué de rares contacts humains.
L'auteure décrit des paysages, des tempêtes et
des personnages écorchés vifs   dans ce "bout du monde".
 

28/11/2013

Picauville "L'Asile des photographies",

 voyage dans le passé et les marais du Cotentin

à l'hôpital psychiatrique de Picauville  (Manche)

 la Fondation Bon-Sauveur , située à une quarantaine

de kilomètres de Cherbourg.

Un photographe Mathieu Pernot et un historien Philippe Artières 

proposent une exposition intitulée : " L'Asile des photographies",

qui raconte l'histoire de cet  hôpital ........

 cadre de l'Expo :  au  POINTduJOUR à Cherbourg Octeville 50

  • Publié le 27/11/2013   /FR3

 

clic/http://basse-normandie.france3.fr/2013/11/27/

cherbourg-lhistoire-de-lhopital-psychiatrique 

racontee-en-images-par-un-photographe-et-un-historien-365759.html

 

  

 

Kermesse, hôpital de Picauville (Manche), sans date.

 Photographe inconnu. Archives Fondation Bon-Sauveur

 

 CLIC/accueil  26 janvier 2014 au  Point du jour

 
 

Mais c'est Mimile !  à gauche  ,vers la fin des années 60 peut étre !

Emile , un infirmier "humaniste" que j'ai souvent cotoyé

à picauville au BS de 1971 à 73 durant les études à l'IFSI

puis ensuite dans les services de secteur psy à l'hôpital de Bayeux ,

toujours à la pointe ,engagé ,en recherche ...Salut Emile !

 

 Exposition "l'Asile des photographies" à Cherbourg, jusqu'au 26 janvier 2014 © France 3 Basse-Normandie

 
© France 3 Basse-Normandie Exposition "l'Asile des photographies"
 à Cherbourg, jusqu'au 26 janvier 2014

 

 

 Personnellement je garde un très bon souvenir de mes

 2 années  à l'IFSI : l'Institut de Formation en soins infirmiers

au CHS Picauville  début années 70 , une excellente école en alternance

le diplôme obtenu en 73 , je vais  y travailler jusqu'en 1975

dans les services ,au début dans de grands et vieux bâtiments  ,

ou les malades chronicisés ,aliènés vivent à 7O en promiscuité

dans de grands dortoirs collectifs ....ou de grandes salles enfumées

nous essayions d'y apporter un peu d'animation

puis avec l'éclatement en pavillons de 25 lits , du à la politique

de sectorisation de secteur en 1973 ,nous auront tout à imaginé , ateliers

ergothérapie ,sociothérapie , arthérapie humanisation , socialisation

entretien physique ,rencontres sportives ,

équipe foot mixte soignants soignés ,sorties vers l'extérieur

....organisation de fétes comme le carnaval ,

sorties ou séjours thérapeutiques  ,à Ravenoville ...la mer !

la psychiatrie ,ou santé mentale évoluait  ,changeait  doucement

 malgré les résistances !

De nombreux et nombreuses infirmières vont étre formés

 en ce début des années 70 suite aux gréves de 68 et le constat 

d'une nécessité d'augmenter en nombre et qualité les soignants .

La période de formation ,2 années en alternance (cours- services ) 

est très efficace et permet de mesurer le décalage théorie et réalité

du  terrain  ; nous vivions une époque charnière ,de changement ,

Toute notre carrière va étre guidée par ce besoin

de développer et rapprocher le soins des patients sur le secteur

de santé mentale par l'ouverture et les structures + mobiles + proches !

 

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique