logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/06/2012

il the mood and moonlight sérénade ....Glenn Miller

"in the mood"    glenn MILLER

c'est un air important de la Libération en Europe

comme un hymne !



The Glenn Miller Army Air Force Band

En 1942, lors de la Seconde Guerre mondiale,

Glenn Miller s’engage dans l'armée de l'air.

Promu au grade de capitaine, il dirige alors le

Glenn Miller Army Air Force Band,

un orchestre de jazz et de danse militaire qui donne des concerts

(plus de 800)« pour le moral des troupes », participe à des centaines

d'émissions radiophoniques et enregistre de nombreux disques.

En 1944, l’orchestre est basé à Londres.

Le 15 décembre 1944, Glenn Miller embarque dans un petit avion

pour la France.    Il devait se produire à l'Olympia de Paris.

Il y a ce jour là un épais brouillard et l’avion n’arrivera jamais à destination.

Selon certains, l’avion aurait peut-être été touché par une bombe délestée

par un avion allié de retour d’une mission sur l’Allemagne....

sans doute au dessus de la Manche .


CLIC / Glenn_Miller


clic / Moonlight Sérénade 


podcast

 

Commentaires

Oh merci ! cette vidéo, musique font remonter un lointain souvenir...j'ai vu cela à la télé dans Je ma toute petite enfance (ma famille a eu la TV très tôt...mais la machine à laver très tard "lol")

Je ne connaissais pas le lien avec la libération...je comprends mieux pourquoi je ressentais comme une "libération" dans l'ambiance familiale...comme si tout se détendait....la musique bien sûr...mais sans doute quelque chose de plus profond, dans la transmission familiale.

Quelle belle tranche de vie. Merci et bonne journée.

Écrit par : Anne Marie | 05/06/2012

Répondre à ce commentaire

Quel souvenir pour moi.... Mon beauf était GI et saxo....Avec ses copains, ils le jouaient souvent.

belle journée avec nos amitiés

Écrit par : patriarch | 05/06/2012

Répondre à ce commentaire

Un air doux, envoutant dont on se souvient longtemps...Merci.

Amitiés
hélène

Écrit par : hélène | 05/06/2012

Répondre à ce commentaire

C'est avec ces artistes made in USA que j'ai découvert le jazz à ..........Londres en 1952. La bonne bourgeoisie française était scandalisée par cette musique "de nègres" , et mettait dans le même panier Miller, Amstrong, Bechet, Gillespie et Charlie Parker. Nous , les jeunes, on adorait !

Amitiés du grillon

Écrit par : Christian | 09/06/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique