logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/02/2010

"le quai de OUISTREHAM" Florence AUBENAS

 

f aubenas1.jpg

Florence Aubenas au journal de 13h de France 2 (18 février 2010)

 

ouist.jpg

 

Rappelez vous ,  Florence AUBENAS grand Reporter a été prise en otage en Irak .

la journaliste du nouvel OBS s'est transformée en travailleuse précaire ,chomeuse de 48 ans , bac ,sans formation

immersion dans le monde des petits boulots ,pendant 6 mois ,une démarche personnelle.

Sous couvert de partir au maroc ,elle est venue à Caen , a pris une année sans salaire ,une chambre  meublée ,

s'est inscrite à Pole emploi  pour vivre la condition des travailleurs précaires et la crise "à hauteur d'homme "

Seule réalité : des heures de ménage  Agent du nettoyage intérimaire pour une Sté sous- traitante ,pas de plein temps !

au Ferry de ouistreham ...la nuit le jour le temps de l'escale .... récurer balayer  nettoyer   frotter à 4 pattes

pas de temps à perdre  le ferry doit repartir ......ça doit étre propre mème s'il manque du monde dans l'équipe

.............mal de dos articulations stress mal aux bras aux reins

Dans cette couche grandissante en nombre de la population...on rencontre souvent

solidarité  partage débrouille  humilité  .......et ça fait chaud au coeur !

impression de se faire avoir ,de se faire presser  d'étre ignorés .  le mépris quoi !

Faut garder sa dignité malgré et contre tout !

800px-Ouistreham-Capitainerie-du-port.JPG

 

700 euros par mois   "pas des négriers mais la législation est favorable ! "

F Aubenas a vécu un grand moment ,elle a bossé comme les autres

et pris des notes ,reflexe de journaliste avec l'idée d'un livre ........

"réfutant l'idée de s'étre glissée dans la peau d'une femme de ménage ,ce serait présomptueux ! "

Son livre témoignage poignant , une leçon de journalisme et une sacrée expérience humaine !

450px-Chalutiers-Ouistreham.JPG
quai de oui.gif

article OF :12 /09

Florence Aubenas s'est mise quelques mois en congé du Nouvel Obs pour plonger « dans la France des invisibles ».

Une « plongée dans un monde où le travail est rare, l'exploitation maximale et la solidarité active ».

La journaliste qui fut prise en otage en Irak pendant 157 jours (5 janvier 2005 ¯ 11 juin 2005), a passé six mois à Ouistreham

en vivant de petits boulots. Celle que tous les médias ont mise à la Une est passée inaperçue alors qu'elle n'a jamais dissimulé son identité.

De cette immersion sociale, elle a tiré un livre à paraître mi-février aux Éditions de l'Olivier. Son titre : « Le quai de Ouistreham ».

Commentaires

j'ai entendu parler de cette action, et j'avoue que c'est courageux de sa part d'avoir partagé le quotidien de ces hommes et de ces femmes .... de l'ombre.
Si seulement la parution de son livre pouvait faire bouger un peu les choses ....
Mais hélas j'en doute.
Bon lundi
Anita.

Écrit par : anita | 22/02/2010

Répondre à ce commentaire

Coucou !

Ca c'est du journalisme , elle est très professionnelle .

Bon lundi bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 22/02/2010

Répondre à ce commentaire

J'ai vu le journal de 13 h où elle parlait de cette experience je suis tentée par la lecture de ce livre le fait d'avoir vécu la tres dure experience de l'otage l'a certainement rapprochée des êtres humains et de leur souffrances dans le monde de tous les jours Je dis bravo car il fallait le faire
Bonne journée Merci pour la petite note d'humour sur les courges ,j'ai aimé Bises. Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 22/02/2010

Répondre à ce commentaire

je connais le coin et j'ai vu le lancement de son livre. il fallait le faire ce qu'elle a fait. Nos ministres devraient faire de même !!

Écrit par : patriarch | 22/02/2010

Répondre à ce commentaire

Dans le commerce dans lequel je travaille,je fais du ménage et de la vaisselle tous les jours, je nettoie également les
wc quand ils sont sales.Et alors? il faut faire le travail qu'il y a, il n'y a pas de sot métier n'y a que de sottes gens.Les
"expériences " de madame Aubenas, très peu pour moi!
Bonne soirée. MONIQUE R.

Écrit par : Monique R. | 22/02/2010

Répondre à ce commentaire

Souviens-toi.
Un écrivain allemand avait fait la même démarche, il s'était mis dans la peau d'u immigré turc et bossait dans une usine...Je suis infoutu de retrouver le titre du bouquin et le nom de son auteur, pourtant je l'ai lu !
La vieillesse est un naufrage !
Salut...

Écrit par : Crabillou | 22/02/2010

Répondre à ce commentaire

Un petit bonjour : je suis immergé en ce moment dans les photos de mer et port à préparer pour de futures expos.

J'hume l'odeur d'iode....

Dominique

Écrit par : papydompointcom | 22/02/2010

Répondre à ce commentaire

Très bien ce qu'elle a fait, à part que je crois qu'on ne peut pas , même si on fait le même travail et qu'on a les mêmes moyens financiers, se mettre vraiment dans la peau de l'autre qui n'a pas son savoir, qui n'a pas sa culture qui n'a pas la même image d'elle-même. Parce que tout ce qu'elle a c'est une richesse que beaucoup de pauvres gens n'ont pas et c'est énorme. Elle sait parler, elle sait écrire et lorsqu'elle se trouve en face d'une administration ou d'un flic, par exemple, l'accueil n'est pas le même. Je l'ai vérifié. Alors elle ne peut être qu'un témoin. Il n'empêche qu'il est bon d'essayer de montrer ces choses là, à ceux qui vivent dans un "autre monde" avec un cerveau formaté autrement. Mais est-ce possible?

Écrit par : lisette | 22/02/2010

Répondre à ce commentaire

Madeleine Rifart (je crois) avait écrit "Les linges de la nuit" dans le même esprit elle s'était dans la peau d'une garde de nuit.
Quant à l'écrivain Allemand le titre c'est "Tête de Turc" et je suis comme Alain j'ai oublié son nom.

De toute façon je trouve très courageux de se lancer dans de telles aventures même si ils savent qu'ils ne feront pas ce travail toute leur vie.

Bises et bonne soirée
Biche

Écrit par : Biche | 22/02/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique